Des vétérans gonflés à bloc par cette dernière opportunité

Par Sandro Célant 12:00 AM - 22 mars 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les vétérans de 20 ans Samuel Thibault et Vincent Deslauriers ont vécu des émotions très fortes, samedi passé, avant leur dernier match régulier en carrière au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Les deux hockeyeurs ont eu droit à un très bel hommage avant la rencontre et ont pu partager ce moment spécial en compagnie de leurs parents ainsi qu’une salle comble de 3 042 spectateurs présents au centre Henry-Leonard.

« C’était vraiment spécial et je vais toujours m’en rappeler. Le temps passe très vite et j’ai adoré mon passage à Baie-Comeau. Le public est incroyable », a pris la peine de préciser le grand numéro 8.

Nommé capitaine du navire après la période des Fêtes, Thibault a été formé dans le moule du Drakkar et s’est toujours démarqué par son intensité et son ardeur au travail.

« J’ai cherché à montrer le chemin aux plus jeunes et je suis bien fier de voir l’équipe se tailler une place pour les éliminatoires. Nous avons besoin de la contribution de tous les joueurs et c’est de cette façon qu’il faudra jouer en séries », a ajouté l’auteur d’un bilan global de 10-43-53 en 219 parties, saison et séries comprises

Le 47 touché

Échangé au Drakkar à la période des Fêtes la saison dernière, l’attaquant Vincent Deslauriers a vécu les mauvais et bons moments au sein de l’équipage, qui a refait surface cette saison.

«Cela n’a pas toujours été facile, mais c’est le fun de pouvoir participer aux séries. C’est triste un peu de voir ma carrière junior tirer à sa fin, mais je veux profiter des derniers moments au maximum », a reconnu le détenteur d’un dossier global de 64-75-139 en 275 matchs au total en carrière.

Cinquième marqueur de l’équipe avec 45 points en 2016-2017, le joueur de centre insiste aussi sur l’importance d’un travail collectif. « Nous n’avons pas un club d’un ou deux joueurs. Tout le monde doit s’impliquer comme nous l’avons fait dans les dernières semaines ».

Devant le filet

Âgé de 19 ans, le gardien de but Antoine Samuel représente un autre rare vétéran au sein du navire, qui mise toujours sur cinq joueurs de 16 ans et 12 âgés de 18 ans et moins pour amorcer la « nouvelle saison ».

« Il ne faut pas voir les séries plus gros que ce ne l’est. Après tout, cela demeure des matchs de hockey et il s’agit maintenant d’y aller une partie à la fois tout en respectant le plan établi », a précisé l’homme masqué.

Le grand numéro 35 a bien hâte de relever ce nouveau défi. « Mon expérience en séries se limite à une minute et 15 secondes. J’ai bien l’intention de m’amuser et de vivre ces instants à 100 % », a assuré le cerbère le plus occupé de la LHJMQ cette saison avec un total de 52 parties (3 052 minutes de jeu), une moyenne de buts alloués de 3,16 et un taux d’efficacité de 0,901.

Partager cet article