Le Drakkar entre dans les séries par la grande porte

Par Sandro Célant 12:00 AM - 22 mars 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Drakkar est de retour dans les séries et a clôturé sa saison régulière sur une note victorieuse, samedi, quand il a disposé des Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 4-1 devant une salle comble de 3042 spectateurs au centre Henry-Leonard.

Battus 3-1 par ces mêmes rivaux la veille, les matelots du navire ont soutiré une douce revanche pour inscrire cette 26e victoire de la campagne, qui leur conférait la 13e position au classement général.

Officiellement qualifiés depuis vendredi soir, les joueurs locaux ne connaissaient pas encore leur rang final au cumulatif. Ils n’ont pris aucune chance en disputant un autre fort match devant des partisans comblés.

Les membres de l’équipage ont vite affiché leurs couleurs en y allant d’une explosion de trois buts sans riposte en première période. Noah Corson, Jordan Martel et Matteo Pietroniro ont vite soulevé la foule.

Les visiteurs sont parvenus à casser la glace, au début du deuxième engagement, quand le Russe Dmitry Zhukenov a trompé la vigilance du gardien de but Antoine Samuel lors d’un tir de punition.

Auteur de 25 arrêts, le grand cerbère n’a rien cédé par la suite. Première étoile du match, le vétéran de 20 ans Vincent Deslauriers (un but, deux passes) a ensuite porté un dur coup aux Bleus en redonnant une priorité de trois buts aux siens. Le reste de la partie a été une formalité.

Les probabilités

« Avant le match, il y avait tellement de probabilités concernant le classement final et ce que j’ai aimé de mes joueurs, c’est qu’ils sont sortis en force sans penser qui allait affronter qui et en se concentrant sur leur partie », a louangé le pilote Martin Bernard.

Ce triomphe du Drakkar l’a toutefois écarté du boulier pour l’obtention possible du premier choix au prochain repêchage. « Toute la saison, nous avons vendu quelque chose aux joueurs, une manière de jouer, une manière de penser et un mode de vie. Ça aurait été malhonnête d’essayer de contrôler notre destinée », a aussitôt commenté le dirigeant.

Satisfait de voir l’objectif premier (faire les séries) atteint, le patron derrière le banc a bien apprécié le rendement offert par sa jeune formation. « Les gars ont joué selon notre identité et c’est la façon de faire pour connaitre du succès. C’est un beau challenge qui nous attend face aux Islanders ».

Sur papier

Sur papier, la prochaine confrontation donne nettement avantage à la troupe des Maritimes, qui a compilé le deuxième plus haut total de points (96) en saison régulière et qui a dominé tout le circuit au chapitre des buts marqués (303).

Avec les Daniel Sprong, François Beauchemin, Filip Chlapik, Carl Neill et Nicolas Meloche en tête, la troupe de l’entraineur Jim Hulton possède les éléments pour faire un bout de chemin. La commande s’annonce de taille.

« C’est un club qui a beaucoup bougé pour aller jusqu’au bout. De notre côté, notre équipe a beaucoup évolué dans le dernier droit du calendrier. C’est une nouvelle saison qui commence et cela s’annonce déjà toute une expérience à vivre pour nos jeunes joueurs. »

En vitesse

La série se mettra en branle, vendredi soir, sur la glace du Eastlink Center. Le deuxième duel suivra samedi soir…Victime d’une commotion cérébrale vendredi passé à Chicoutimi, la recrue Gabriel Fortier devrait être en mesure de revenir au jeu pour la rencontre inaugurale de cette série.

Partager cet article