Ottawa verse 3,6 M$ au milieu communautaire de la Côte-Nord

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 12 août 2017
Temps de lecture :
La ministre Diane Lebouthillier (deuxième à droite, à l’avant) pose en compagnie du maire Claude Martel (à gauche) et des représentants de huit organismes subventionnés par le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150. Photo Le Manic

La ministre Diane Lebouthillier (deuxième à droite, à l’avant) pose en compagnie du maire Claude Martel (à gauche) et des représentants de huit organismes subventionnés par le Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le gouvernement fédéral a fait des heureux à Baie-Comeau, la semaine dernière, en confirmant un soutien financier de plus de 3,6 M$ à 21 organismes communautaires disséminés sur toute la Côte-Nord.

La ministre du Revenu national et députée de la Gaspésie-Les Îles-de-la- Madeleine, Diane Lebouthiller, a été reçue à l’hôtel de ville, jeudi, pour dévoiler le montant des subventions non remboursables octroyées dans le cadre du Programme d’infrastructure communautaire de Canada (PIC) 150. « Ça nous manquait beaucoup, de la visite du fédéral », a lancé le maire Claude Martel, tout sourire, avant de céder la parole à la ministre.

Mme Lebouthiller, dont le passé comme travailleuse sociale lui a fait dire qu’elle connait bien l’importance des organismes communautaires, s’est dite convaincue que les fonds versés dans le milieu nord-côtier auraient un effet bénéfique pour les communautés.

En détail

Les 3 671 577 $ consentis dans la région iront principalement à des projets d’équipements de loisirs et d’installations communautaires. Cette somme permettra de générer des investissements de plus de 9 M$.

Des 21 organismes qui recevront cet argent du gouvernement fédéral, neuf se retrouvent en territoire autochtone, à la grande fierté de la ministre Lebouthiller. À elle seule, la nation Naskapi de Kawawachikamach voit trois projets se réaliser grâce au programme PIC 150.

Les fonds fédéraux totalisent 493 000 $ pour des investissements d’un peu plus de 1,1 M$. D’ailleurs, une représentante de la nation Naskapi était à Baie-Comeau, jeudi, pour cette grande annonce pour sa communauté.

Sept organismes sur le territoire de la MRC de Manicouagan et deux sur celui de la Haute-Côte font aussi partie du lot.

Il s’agit de Hockey junior Baie-Comeau (pour le nouveau tableau indicateur du Centre Henry-Leonard), de la Corporation Véloroute des baleines, de la municipalité de Chute-aux-Outardes, de l’Association récréative du lac Malfait, du Club de l’Âge d’or de Chute-aux-Outardes, de la Société d’aménagement et d’exploitation des parcs de Baie-Comeau et du Comité de développement touristique et économique de Godbout.

À titre d’exemple, la municipalité de Chute-aux-Outardes obtient 195 700 $ pour son projet de 391 410 $ pour la rénovation de son centre communautaire, tandis que la Société d’aménagement et d’exploitation des parcs de Baie-Comeau s’assure d’une somme de 57 310 $ pour réaliser, au cout de 144 620 $, des travaux de mise à niveau et le remplacement des modules de jeux au parc des Pionniers.

Partager cet article