Johnny Deschênes coupable de menaces

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 30 août 2017
Temps de lecture :
Johnny Deschênes a plaidé coupable à l'accusation de menaces de mort, vendredi, au palais de justice de Baie-Comeau.

Johnny Deschênes a plaidé coupable à l’accusation de menaces de mort, vendredi, au palais de justice de Baie-Comeau.

Baie-Comeau – Johnny Deschênes a plaidé coupable à une accusation de menaces de mort ou de causer des lésions, vendredi, au palais de justice de Baie-Comeau. Il a cependant été acquitté d’un chef de harcèlement criminel en relation avec le même dossier.

On se souviendra que Johnny Deschênes et son frère Dave étaient tous les deux accusés des mêmes chefs à la suite d’événements qui se sont produits dans les semaines suivant le décès accidentel du jeune Samuel Arsenault, le 7 septembre 2014, sur le boulevard Manicouagan à Baie-Comeau.

Dans le cas de Dave Deschênes, les accusations ont tout simplement été retirées à la demande de la Couronne.

L’homme a déjà reconnu sa culpabilité à une accusation de délit de fuite mortel à la suite de l’accident ayant causé la mort du motocycliste de 18 ans. Il connaîtra sa sentence le 15 septembre.

Le juge Michel Dionne, de la Cour du Québec, chambre criminelle, a imposé à Johnny Deschênes à une sentence suspendue dans le cadre d’une ordonnance de probation de 12 mois. Comme seule et unique condition, il lui est demandé de ne pas entrer en contact avec ses deux victimes, des copains du jeune disparu.

 

Partager cet article