Un bloc d’énergie de 120 mégawatts pour Les Métaux canadiens

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 20 septembre 2017
Temps de lecture :
Hydro-Québec accorde un bloc d'énergie de 120 mégawatts pour Les Métaux canadiens.

Hydro-Québec accorde un bloc d’énergie de 120 mégawatts pour Les Métaux canadiens.

Baie-Comeau – Après avoir appris cet été que les 120 mégawatts qu’elle demandait étaient disponibles, l’entreprise Les Métaux Canadiens vient de s’entendre avec Hydro-Québec pour l’octroi de ce bloc énergétique afin d’alimenter sa future usine d’alliage de silicium de Baie-Comeau.

Le projet de l’entreprise a reçu un avis favorable du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, avis qui confirme le bloc de 120 mégawatts vendu selon le tarif industriel, le tarif L.

Dans un communiqué, la compagnie soutient qu’elle pourra approvisionner toute son usine avec cette hydroélectricité, « ce qui en fera un producteur d’alliages de silicium avec les émissions de gaz à effet de serre les plus faibles sur le marché ».

Les Métaux canadiens, qui possède un gisement de silicium près de Matane, a également déposé une demande auprès de la société d’État pour bénéficier de la réduction tarifaire associée au programme pour le tarif du développement économique.

Selon le site web d’Hydro-Québec, ce tarif, qui prendra fin en 2027, prévoit l’application d’une réduction initiale de 20 % par rapport au tarif M, LG ou L. Cette réduction sera diminuée de cinq points de pourcentage par année au cours des trois dernières années, afin d’assurer une transition graduelle vers les tarifs normalement applicables.

Rappelons que Les Métaux canadiens projette de construire sa future usine dans la zone industrialo-portuaire de Baie-Comeau, un investissement total de plus de 300 M$. L’entreprise entend produire annuellement 50 000 tonnes de silicium métal destiné au marché américain, à compter de 2020. Plus de 200 emplois directs seraient liés à ces opérations.

Partager cet article