Tragédie de la Toulnoustuc : le monument commémoratif retrouve sa plaque

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 26 septembre 2017
Temps de lecture :

Les descendants d’Adémard et Jean-Baptiste Vachon, deux des neuf victimes, ont assisté nombreux à la cérémonie commémorative. On en aperçoit quelques-uns près du monument. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Le monument commémoratif érigé au kilomètre 90 du chemin de la Toulnustouc, dans la foulée de la tragédie qui a emporté neuf draveurs dans la mort en 1962, arbore de nouveau une plaque avec les noms des victimes. Elle était disparue depuis le milieu de 2016.

On se souviendra que le drame était survenu lors d’un glissement de terrain sur l’une des deux rives de la rivière. Si neuf draveurs de Quebec North Shore Paper (devenue Produits forestiers Résolu) y avaient laissé leur vie, huit autres s’en étaient sortis. L’année suivante, un monument à la mémoire des victimes était élevé.

Samedi, une cérémonie commémorative s’est déroulée afin de dévoiler la nouvelle plaque en granit, commandée par Produits forestiers Résolu (PFR), qui reprend telle quelle l’inscription de la plaque d’origine.

Près de 70 personnes ont assisté à l’événement, dont des descendants de trois des neuf victimes, Arcadius Lavoie, de Baie-Comeau, ainsi qu’Adhémar et Jean-Baptiste Vachon, de Pessamit. PFR a loué deux minibus pour assurer le transport des gens de la communauté innue.
Une fois la cérémonie effectuée, PFR a invité tous les participants au camp Amariton, situé tout près, pour le diner.

« Tout le monde était très content et je pense que ç’a été bien bien apprécié », mentionne Martin Landry, directeur foresterie pour PFR, en soulignant aussi le côté émouvant de la cérémonie.

Rappelons que le remplacement de la plaque disparue est le fruit d’un travail conjoint de l’industriel forestier, de la communauté de Pessamit et de deux citoyens de Baie-Comeau, Claire Roy et Guy Brisson.

Le père Gérard Boudreault, de la communauté de Pessamit, a béni la nouvelle plaque. Des prières et des chants innus ont suivi. Photos courtoisie

Jacques et Raymond Lavoie, deux des fils d’Arcadius Lavoie, posent près du monument en compagnie de leurs conjointes.

Les descendants d’Adémard et Jean-Baptiste Vachon, deux des neuf victimes, ont assisté nombreux à la cérémonie commémorative. On en aperçoit quelques-uns près du monument.

Partager cet article