Yves Montigny présente son plan de diversification économique

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 28 septembre 2017
Temps de lecture :
Le candidat à la mairie, Yves Montigny, a présenté son plan de diversification économique, jeudi matin, devant les bureaux d’Innovation et développement Manicouagan. On l’aperçoit en compagnie de la directrice de l’organisation de sa campagne, Marie-Claude Desmeules. Photo Le Manic

Le maire Yves Montigny défendra les enjeux de la Ville de Baie-Comeau devant la Régie de l’énergie au début de la semaine prochaine. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Yves Montigny a dévoilé, jeudi, le plan de diversification économique qu’il propose comme candidat à la mairie de la ville de Baie-Comeau. Ce plan quinquennal, axé sur les enjeux du développement économique durable, de l’innovation et l’exportation ainsi que de la création de partenariats avec les milieux d’enseignement et de recherche, doit entrainer la création de nouveaux emplois et de nouvelles entreprises tout en favorisant l’accroissement de la population.

Selon l’actuel conseiller du quartier La Chasse, Baie-Comeau a tout pour devenir un pôle d’innovation régionale et se positionner comme ville innovante, mais encore faut-il que, comme d’autres villes du Québec, elle se dote d’une stratégie de diversification économique. C’est ainsi qu’elle sera admissible aux programmes de soutien des pôles d’innovation régionaux, affirme celui qui promet de mettre la ville « sur la map ».

Yves Montigny assure que dès son élection, Baie-Comeau sera en mode développement économique. « Il est temps de voir le sérieux des politiciens de Québec et de passer de la parole aux actes. Le gouvernement actuel boude les régions depuis trois ans et il est grand temps qu’il soutienne la Manicouagan », martèle-t-il.

La décroissance des dernières années, le candidat a confiance d’y mettre fin en prenant le virage de la nouvelle économie et en exigeant une juste part des investissements gouvernementaux. Depuis les années 90, la Manicouagan a perdu près de 10 000 citoyens, déplore l’aspirant maire.

« Il est temps de virer ça de bord. Il est temps que Baie-Comeau se modernise. Tournons-nous vers les solutions modernes. Je suis un politicien moderne avec des idées modernes », argue-t-il. Selon lui, si Rivière-du-Loup, Shawinigan et Chapais ont réussi à marquer des points avec l’adoption d’un plan de diversification économique, Baie-Comeau est tout aussi capable.

Mandat élargi

Le candidat à la mairie souhaite, s’il est élu, élargir le mandat de la Société d’expansion de Baie-Comeau, le bras immobilier de la municipalité, pour qu’elle devienne « une structure économique proactive et durable pour soutenir l’entrepreneuriat local », l’une des orientations de son plan de diversification économique.

En matière de soutien, l’homme politique pense notamment à la création d’un modèle de pouponnière pour le développement de petites PME où il y aurait des services partagés.

Questionné sur les interactions possibles avec la corporation Innovation et développement (ID) Manicouagan, qui a elle aussi un mandat de développement économique et d’innovation, Yves Montigny soutient voir les deux organismes travailler de pair.

« Je veux qu’on soit capables de profiter au maximum des programmes gouvernementaux. S’ils s’adressent aux municipalités, on aura une équipe prête. S’ils s’adressent aux CLD, ID Manicouagan est là », explique-t-il.

Selon le candidat à la mairie, le premier ministre Philippe Couillard a déclaré récemment en entrevue que la décentralisation des budgets à l’innovation qui découlera de la mise en place des gouvernements de proximité, il veut la diriger vers les municipalités et non les CLD.

 

Partager cet article