Ce sera un duel à la mairie de Baie-Comeau

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 07 octobre 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les jeux sont maintenant faits pour les candidats aux élections municipales à travers la province. À Baie-Comeau, deux candidats s’affrontent à la mairie tandis qu’il n’y aura pas de scrutin pour le poste de conseiller dans trois des huit districts.

C’est donc à Yvon Boudreau ou Yves Montigny, deux conseillers sortants, que reviendra la tâche de succéder à Claude Martel. Le premier a représenté durant 16 ans les citoyens du quartier Saint-Georges alors que le second était conseiller du quartier La Chasse lors du dernier mandat.

Dans le district Mgr-Bélanger, Réjean Girard est réélu sans opposition, tout comme Alain Charest dans Trudel. Quant à Viviane Richard (Sainte-Amélie), elle fait son entrée au conseil municipal sans avoir eu à affronter l’électorat, étant elle aussi élue sans opposition.

La lutte pour la succession de M. Boudreau dans Saint-Georges sera vive alors que trois candidats, tous des nouveaux venus en politique municipale, s’affrontent. Il s’agit d’Éric Lessard, Marc Rainville et Martine Salomon.

Trois candidats se font la lutte également dans La Chasse pour le siège laissé vacant par M. Montigny. Alain Chouinard a vu deux adversaires apparaitre vendredi, date limite de dépôt des candidatures, soit Jeff Dufour-Tremblay et Sébastien Bouchard

Dans le quartier Saint-Sacrement, Alain Larouche tente un retour à la table du conseil. Pour ce faire, il devra toutefois récolter plus de votes que son adversaire, Sylvain Girard. Ce siège était occupé par Sébastien Langlois qui, on se rappellera, a d’abord présenté sa candidature à la mairie avant de la retirer pour des motifs professionnels.

Dans N.-A.-Labrie, Mario Quinn et Carl Tremblay tenteront de décrocher la faveur des électeurs afin de succéder à Carole Deschênes, qui a tiré sa révérence. Même chose pour Bobby Gagné et Onil Lévesque dans le district Saint-Nom-de-Marie, qui cherchent à prendre la place laissée vacante par le départ de Léa Thibault.

Préfecture

Le 5 novembre, les électeurs de Baie-Comeau et du reste de la Manicouagan auront aussi à voter pour le prochain préfet de la MRC de Manicouagan, qui sera élu au suffrage universel pour la première fois.

Trois candidats sont sur la ligne de départ, soit Marcel Furlong, Ginette Côté et Paul Brisson, ce dernier ayant déposé sa candidature vendredi, à la date limite du dépôt des candidatures, fixée au 6 octobre à 16 h 30.

 

Partager cet article