Mario Quinn veut être élu dans N.-A.-Labrie

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 14 octobre 2017
Temps de lecture :
Mario Quinn veut travailler au mieux-être des gens de sa communauté. Photo Le Manic

Mario Quinn veut travailler au mieux-être des gens de sa communauté. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Mario Quinn saute dans l’arène politique à Baie-Comeau. Il veut se faire élire au poste de conseiller du quartier N.-A.-Labrie à l’élection du 5 novembre.

Originaire de Ragueneau et citoyen de Baie-Comeau depuis 1971, l’homme de 62 ans travaille comme agent de probation pour le ministère de la Sécurité publique.

Sa présence en campagne électorale, il l’explique par l’importance qu’il accorde à l’engagement en politique et au sein de sa communauté. « Il y a peu d’engagement des gens envers la politique, tant municipale que provinciale ou fédérale. Il y a comme un désintérêt », souligne celui qui a le gout de travailler pour les citoyens.

Le candidat pense notamment aux organismes bénévoles comme la Friperie de l’Anse ou encore Homme aide Manicouagan dont le rôle, dit-il, est essentiel au sein de la collectivité. D’ailleurs, en raison de la nature même de son emploi, il est à même de le constater, car il côtoie régulièrement des hommes qui ont recours aux services de l’organisme.

Parmi les thèmes qui interpellent celui qui a œuvré comme instructeur au hockey mineur pendant plusieurs années, il y a le soutien au comité de revitalisation du centre-ville du Plateau, la mise en place d’infrastructures de loisirs pour les jeunes familles ainsi que le contrôle des dépenses et l’abaissement de la dette publique.

D’ici au scrutin de novembre, M. Quinn a l’intention de faire du porte-à-porte dans son quartier afin de se faire connaître et de transmettre son message.

Rappelons que Carole Deschênes, conseillère du quartier N.-A.-Labrie pendant 19 ans, a décidé de quitter la vie politique. Un deuxième candidat aspire à lui succéder. Il s’agit de Carl Tremblay.

Partager cet article