Des lettres menaçantes aux candidats de l’équipe D’Amours

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 01 novembre 2017
Temps de lecture :

Baie-Trinité – Tous les candidats de l’équipe derrière Victor D’Amours aux élections municipales à Baie-Trinité ont reçu la semaine dernière une lettre à caractère menaçant. Il s’est avéré que l’auteur de ce geste était un candidat de l’équipe adverse, qui ne fera cependant pas face à des accusations.

Un des candidats de l’équipe D’Amours, Serge Lestage, a tenu à dénoncer cet événement. Il n’a guère apprécié, tout comme son épouse, recevoir une lettre de cette teneur qui lui était adressée personnellement.

« C’était une lettre d’intimidation, à caractère haineux, qui a été envoyé par un candidat de l’équipe Tremblay », a lancé M. Lestage lorsque Le Manic l’a rencontré vendredi à la manifestation devant le bureau municipal.

« Nous avons demandé à M. Tremblay de retirer la candidature de cette personne », a ajouté le candidat à un poste de conseiller, affirmant que la lettre disait entre autres « qu’on allait faire de la prison, qu’on était des agresseurs, des voleurs, des menteurs. Ce n’est pas de la politique, ça », a-t-il clamé.

Le candidat à la mairie Marc Tremblay assure que dès le jeudi soir, l’individu en question ne faisait plus partie de son équipe. « Le candidat m’en a parlé à 16 h et à 17 h 30, j’ai convoqué l’équipe et j’ai demandé à cette personne de se retirer, ce qu’elle a fait, a signalé M. Tremblay. C’est un geste inacceptable et il n’y avait pas d’autres options possibles (que le retrait) selon moi. Je ne comprends vraiment pas pourquoi il a fait ça. »

La Sûreté du Québec a été saisie du dossier et s’y est intéressée, mais le corps policier n’ira pas plus loin dans cette affaire, a souligné le porte-parole régional, le sergent Jean Tremblay, qui confirme que l’auteur de ces gestes a été rencontré par les policiers afin d’être «sensibilisé ».

Partager cet article