La situation s’améliore sur la route 389

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 09 novembre 2017
Temps de lecture :
L’aménagement d’une voie de déviation au kilomètre 126 permettra de rétablir incessamment, si ce n’est déjà fait, la circulation à deux voies. Photo courtoisie MTQ

L’aménagement d’une voie de déviation au kilomètre 126 permettra de rétablir incessamment, si ce n’est déjà fait, la circulation à deux voies. Photo courtoisie MTQ

Baie-Comeau – La situation s’améliore sur la route 389, endommagée par les pluies diluviennes de la fin octobre. La circulation est sur le point de s’effectuer à nouveau sur deux voies à la hauteur du kilomètre 126, si ce n’est déjà fait.

Une voie de déviation est aménagée sur l’accotement afin de mettre fin à la circulation en alternance à l’aide de feux de circulation. Ce nouveau passage pourrait être asphalté pour l’hiver. Des travaux permanents sont prévus ultérieurement.

On se souviendra qu’un glissement de terrain avait entrainé la fermeture complète de la route 389 sur une centaine de kilomètres du jeudi 26 octobre en soirée jusqu’au samedi 28. La zone de glissement, explique Sarah Gaudreault, porte-parole du ministère, fait 200 mètres de long et 8 mètres de haut. La montagne en tant que telle a une hauteur de 18 mètres.

Les travaux temporaires ont permis d’installer une glissière de sécurité ainsi que des barrières de béton de type New Jersey au bas de la montagne, certaines alignées le long de la chaussée et d’autres inclinées de façon à mieux protéger la route au cas où d’autres quantités de matériaux se détachaient.

Ailleurs

Le MTQ a également effectué des travaux de réfection au kilomètre 90, où l’accotement s’était affaissé à la suite des pluies des 26 et 27 octobre. Le remblai de la voie avait glissé dans la rivière Vallant. La circulation continue cependant de s’y faire sur une voie et en alternance. Là aussi, des travaux permanents sont attendus.

Mme Gaudreault rappelle que des équipes de ministère inspectent les talus et le réseau routier sur une base régulière. En présence de fortes précipitations de pluie ou de neige, les endroits les plus vulnérables sont surveillés de près.

Fait à noter, après une semaine de fermeture aux véhicules lourds, le pont de Manic-2 leur est de nouveau accessible depuis le jeudi 2 novembre. Ils n’ont donc plus à effectuer un long détour par la route de contournement à partir du chemin de la Scierie.

La circulation se poursuit cependant en alternance jusqu’au 16 novembre, le temps de compléter les travaux de réparation à la suite d’une cavité qui s’était formée dans la chaussée.

Partager cet article