La Corporation plein air Manicouagan va gérer le Mont Ti-Basse

Par Sandro Célant 12:00 AM - 21 novembre 2017
Temps de lecture :

La Ville de Baie-Comeau confie la gestion du Mont Ti-Basse à la Corporation plein air Manicouagan. Sur la photo, le maire Yves Montigny (deuxième à partir de la droite) pose en compagnie du directeur général de la municipalité François Corriveau, de Patrick Pelletier, Claudy Ann Morency et Renée Dumas de la CPAM. Photo Le Manic

Baie-Comeau – À l’approche de la prochaine saison de ski alpin, la Ville de Baie-Comeau apporte un changement majeur à la structure d’opération en confiant la gestion de son centre ski du Mont Ti-Basse à la Corporation plein air Manicouagan.

Selon le communiqué de presse officiel divulgué aux médias, le centre de ski sera géré par une autre organisation que la ville pour la première fois depuis sa création en 1962, mais des documents historiques viennent de modifier les faits avancés. En réalité, c’est une association de bénévoles qui a mis la station sur pied dans les années 60 et celle-ci fut municipalisée le 20 décembre 1973.

Réunis en conférence de presse, lundi matin, les dirigeants ont dévoilé les grandes lignes de ce nouveau partenariat, qui est cohérent avec la façon de faire pour différents services à la communauté comme le Drakkar et la salle de spectacle.

« Nous utilisons l’expertise locale pour différents mandats et ça fonctionne bien. La CPAM a fait ses preuves avec le Jardin des glaciers et Croisières Baie-Comeau. Nous sommes confiants de ce qu’elle pourra accomplir avec notre Mont Ti-Basse », a commenté d’entrée de jeu le maire Yves Montigny.


De bon œil

Optimiste, le successeur de Claude Martel voit d’un bon œil cette transition. « Avec la restructuration du Service de la culture et des loisirs et l’intérêt de la Corporation, l’opportunité était parfaite de donner une vision plus touristique et plein air au centre de ski. J’ai répété souvent mon souhait de faire de cette zone un lieu récréotouristique incontournable à Baie-Comeau et c’est un premier pas dans cette direction. »

De son côté, la CPAM se montre également fébrile face à ce nouveau défi. « Notre équipe est prête. Patrick Pelletier et Claudy Ann Morency sont très compétents en ce qui concerne la gestion des opérations. Passionnés par le ski et la planche à neige, ils connaissent bien le milieu, ce qui facilitera notre implantation », a expliqué la directrice générale Renée Dumas.

La porte-parole a pris la peine de préciser que la première année permettra au nouveau gestionnaires d’observer, d’opérer la station et d’évaluer la situation avant de rédiger et soumettre un rapport plus détaillé à la fin de la prochaine campagne.


Pas de changement majeur

Superviseure en chef de la station Kathy Lévesque complétera son contrat, qui vient à échéance le 31 décembre et sera à son poste afin de veiller aux opérations régulières tout en transférant les différents dossiers.

« Le plus important est d’opérer efficacement le centre de ski selon les barèmes déjà en place. L’autre élément sera de mettre à profit le comité des usagers gravitant autour du MTB afin qu’il prenne part au développement de la station pour les années à venir. Pour proposer une vision, un plan et des changements, il faut travailler avec les experts et les passionnés », a conclu madame Dumas.

Partager cet article