Une fin de voyage difficile

Par Sandro Célant 12:00 AM - 26 novembre 2017
Temps de lecture :

L’attaquant Mitchell Balmas a fait très mal au Drakkar, samedi soir, avec une performance de trois buts dans cette victoire de 6-2 des Olympiques de Gatineau. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – L’attaquant Mitchell Balmas a vite réglé le cas du Drakkar, samedi soir, quand il a mené les Olympiques de Gatineau vers une victoire facile de 6-2 devant 2361 amateurs réunis au centre Robert-Guertin.

Le numéro 26 des Olympiques a vite affiché ses couleurs en inscrivant les trois premiers buts de son équipe, qui n’a jamais été menacée par la suite face à des visiteurs complètement débordés.

Impliqués dans un troisième match en quatre soirs sur la route, les matelots du navire ont payé très cher pour leur indiscipline en début de rencontre et les locaux en ont profité au maximum.

Détenant une avance de 2-0 après une période et 3-1 après 40 minutes de jeu, les Gatinois ont ajouté à l’insulte au dernier tiers en ajoutant trois autres filets face au vétéran gardien de but Antoine Samuel.

Frustration

À l’image de ses coéquipiers, le cerbère de 20 ans a trouvé la soirée frustrante et très longue. Laissé souvent à lui-seul et confronté à un barrage de 38 lancers, le grand numéro 35 a même écopé d’un dix minutes d’inconduite au cours du dernier engagement.

« Avec cinq punitions en première période, ce n’était vraiment pas la bonne façon de commencer ce match. On va se calmer et évaluer tout cela la tête froide », a résumé le pilote Martin Bernard, qui n’entendait vraiment pas à rire après cette triste prestation à l’étranger.

Privée de son meilleur défenseur, Bradley Lalonde, pour un deuxième match consécutif, la jeune brigade défensive du Drakkar n’a pas été épargnée dans ce troisième revers de suite à l’étranger.

Jeffrey Durocher, Pier-Olivier Lacombe et Gabriel Bilodeau ont complété le pointage pour les vainqueurs. Gabriel Fortier et D’Artagnan Joly ont sonné la faible riposte des perdants face au gardien de but Tristan Bérubé.

En vitesse

Dominés 17-8 au chapitre des tirs au but en première période, les membres de l’équipage ont dominé (15-12 et 13-9) dans les deux périodes suivantes, mais les dégâts étaient déjà faits…Le Drakkar tentera de rebondir à domicile, mardi soir, lorsqu’il recevra la visite des Saguenéens de Chicoutimi…

Partager cet article