Un plus pour les deux comptoirs alimentaires de la Côte-Nord — DuPoulet.com lance une campagne de générosité

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 09 Décembre 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’entreprise DuPoulet.com instaure une campagne de financement pour le moins originale à l’approche des fêtes de fin d’année. Avec Offrez un poulet pour une bonne cause, elle invite les Québécois à faire preuve de générosité à l’égard des organismes de dépannage alimentaire de leur coin de pays. Sur la Côte-Nord, le Comptoir alimentaire L’Escale de Baie-Comeau et le Comptoir alimentaire de Sept-Îles en récolteront les profits.

La plateforme électronique DuPoulet.com est une division de Distribution Dany Gauthier, un grossiste en alimentation dont le siège social est au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Fondée il y a deux ans, elle se spécialise dans les campagnes de financement menées par les écoles secondaires. Des campagnes de financement basées sur le poulet de grain du Québec en lieu et place du traditionnel chocolat, café ou autres articles du même acabit.

Le poulet qui fait sa renommée, DuPoulet.com veut en faire profiter les banques alimentaires et, par ricochet, les personnes démunies. Elle sollicite la générosité des gens en les invitant à passer leur commande par l’entremise de son site Internet et en précisant bien à quelle banque alimentaire ils souhaitent faire cadeau d’un poulet de grain du Québec moyennant une contribution de 14 $.

« Le montant payé, c’est pour le poulet, la livraison et la publicité. Notre objectif, c’est de rentrer dans notre argent et non de faire des profits », explique Nadia Gauthier, directrice des ventes en ligne, en assurant la population de la rigueur de l’opération. D’ailleurs, des listes de tous les donateurs seront remises aux banques alimentaires.

Les volailles, qui pèsent chacune autour de deux kilos et peuvent nourrir de quatre è six personnes, seront livrées dans la semaine du 24 décembre.

Pourquoi?

Mais pourquoi lancer cette offensive caritative? À cela, Mme Gauthier répond que la période des Fêtes permet des prises de conscience. « Moi, je gagne bien va vie et ce n’est pas toujours facile », dit-elle, en ajoutant oser à peine imaginer comment certaines personnes font pour réussir à joindre les deux bouts.

La campagne de générosité est en cours depuis deux semaines. Dans le milieu de la semaine dernière, trois poulets destinés à la Côte-Nord avaient été achetés, cinq autres pour la région de Québec et 11 au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La directrice avoue n’avoir aucun objectif quantitatif, si ce n’est que d’obtenir la plus grande participation possible.

 

Partager cet article