Le député Ouellet se dit satisfait de la dernière session parlementaire

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 12 Décembre 2017
Temps de lecture :
Le député Martin Ouellet vient de dresser le bilan de la dernière session parlementaire, Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le député Martin Ouellet offre sa collaboration aux élus de Baie-Trinité pour traverser la crise actuelle qui découle de la gestion passée de la municipalité. Il craint qu’ils ne s’épuisent face à la lourdeur de la tâche qui les attend.

C’est ce que le représentant de la circonscription de René-Lévesque a souligné, mardi, en traçant le bilan de la dernière session parlementaire, une session dont il se dit satisfait.

 

«  Ce qui nous pend au bout du nez, c’est peut-être un essoufflement. Le conseil veut bien faire les choses correctement, mais ma crainte, c’est qu’il s’essouffle et manque de moyens. J’espère qu’ils (les élus) garderont l’énergie pour offrir à Baie-Trinité un meilleur avenir », indique-t-il.

Outre le dossier de Baie-Trinité, l’élu a également abordé celui du pont sur le Saguenay et du bureau de projet promis par le premier ministre Philippe Couillard lors de son passage à Baie-Comeau en aout. Le député est inquiet face à la possibilité que la réalisation de l’engagement traine en longueur d’ici les élections de 2018 et « qu’on nous pellette ça comme quelque chose à réaliser après les élections. »

La dernière session parlementaire a permis la confirmation de l’implantation d’une unité satellite d’hémodialyse à l’hôpital de Baie-Comeau, un projet de 1 M $ qu’a âprement défendu le député. Ce dernier a d’ailleurs souligné le travail d’Hélène Brochu, du Centre d’action bénévole Le Nordest de Forestville, qui a elle aussi mis de la pression sur le gouvernement.

Enfin, la possible prolongation de la fermeture de lits au centre de santé des Escoumins et l’éventuel déficit de 15 M$ vers lequel se dirigerait le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord pour l’année en cours préoccupent grandement M. Ouellet, qui doit d’ailleurs rencontrer les dirigeants à ce propos jeudi.

Plus de détails dans l’édition papier de la semaine prochaine.

Partager cet article