La CSN dresse la table pour 2018

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 05 janvier 2018
Temps de lecture :

Sébastien Lebreux et Guillaume Tremblay, respectivement vice-président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des services paratechniques, auxiliaires et de métiers de la santé et des services sociaux et président du Conseil central Côte-Nord de la CSN (à l’avant), sont entourés de Robert Bois, Ian Morel, Steve Heppel et Verna Jean, représentant des syndicats d’employés du réseau de la santé affiliés à la CSN. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le Conseil central Côte-Nord-CSN dresse la table pour l’année 2018 en mettant au menu divers dossiers sur lesquels il compte bien marquer des avancées, notamment dans les domaines des relations de travail ainsi que des enjeux liés à l’emploi, au développement économique et à la prochaine campagne électorale provinciale.

Entouré de représentants de quelques syndicats affiliés à la CSN, le président du conseil central, Guillaume Tremblay, a tenu, vendredi, sa traditionnelle conférence de presse de début janvier pour dévoiler les perspectives des prochains mois.

L’année 2018 sera marquée par les négociations entourant le renouvellement des conventions collectives de quelque 16 syndicats, soit le tiers des accréditations syndicales. Elles représentent 2 200 salariés, ce qui correspond à environ 40 % des membres.

Certaines discussions sont déjà bien entamées, notamment dans le secteur de la santé. Les travailleurs syndiqués de la Caisse populaire de Hauterive, du marché IGA Extra et de l’hôtel Travelodge font également partie des groupes qui s’apprêtent à renégocier leurs conditions de travail.

« Certains employeurs pourraient vouloir mettre en place des mesures pour presser toujours plus le citron de leurs employés tout en réduisant les conditions dans lesquelles ils travaillent C’est ce qu’on appelle faire plus avec mois et nous allons nous élever contre cette méthode », assure M. Tremblay.

 

Plus de détails à venir.

Partager cet article