Le Drakkar est vite stoppé au Cap-Breton

Par Sandro Célant 12:00 AM - 07 janvier 2018
Temps de lecture :

Auteur de son 23e but de la campagne, l’attaquant Jordan Martel a de nouveau été le meilleur des siens dans ce revers de 5-2 face aux Screaming Eagles du Cap-Breton. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – La série victorieuse du Drakkar dans les Maritimes a pris fin après seulement un match, dimanche après-midi, quand il s’est incliné par le pointage de 5-2 devant les Screaming Eagles du Cap-Breton.

En quête d’un deuxième gain de suite à l’étranger, les membres de l’équipage ont de nouveau manqué de constance face à une équipe, qui avait pourtant joué la veille contre Rimouski.

Beaucoup plus intenses et déterminés, les locaux ont vite donné le ton au match qu’ils ont largement contrôlé dans ce barrage de 50 lancers face aux gardiens Justin Blanchette et Xavier Bolduc contre seulement 19 pour les visiteurs.

En avance 2-1 après une période, les vainqueurs ont doublé leur priorité au deuxième engagement tout en limitant l’ennemi à trois maigres tirs au but face au gardien Kyle Jessiman.

Troisième période

Malgré la domination adverse, les matelots du navire sont parvenus à réduire l’écart à 3-2 au début du troisième tiers grâce au troisième filet en deux matchs de l’attaquant Edouard St-Laurent. Ce fut toutefois trop peu, trop tard.

« Cela a été un match en deux temps. Même si on tirait de l’arrière après deux périodes, les joueurs ont bien failli remonter la pente. Disons que l’opportunisme en attaque a été un facteur important », a vite résumé l’entraîneur-chef Martin Bernard, conscient du travail à faire avec cette jeune équipe.

Jordan Ty Fournier, Declan Smith, Olivier Bourret, Isiah Campbell et Shawn Miller (filet désert) ont touché la cible dans le gain. Jordan Martel (son 23e de la saison) a inscrit l’autre but du Drakkar.

En vitesse

Retiré du match après le troisième but des vainqueurs, le gardien de but Justin Blanchette (qui aurait sûrement aimé revoir ce lancer) sera de retour devant le filet, lundi soir, pour le dernier match de ce voyage face aux Islanders de Charlottetown…Appelé en relève, le cerbère Xavier Bolduc a bien fait en ne cédant qu’une seule fois sur 23 lancers…Le Drakkar a profité de la séance de ballotage pour réclamé le défenseur Joakim Paradis (6 pieds, 4 pouces, 190 livres) des Saguenéens de Chicoutimi…

Partager cet article