Le Drakkar encore stoppé à Victoriaville

Par Sandro Célant 12:00 AM - 17 janvier 2018
Temps de lecture :

L’attaquant Maxime Comtois (44) et ses coéquipiers des Tigres ont encore eu le numéro du Drakkar, mardi soir, à Victoriaville. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a de nouveau été incapable de solutionner l’énigme des Tigres de Victoriaville, mardi soir, quand il a baissé pavillon 7-4 devant 1664 amateurs réunis au Colisée Desjardins.

Stoppés après une courte séquence de deux victoires, les matelots ont subi un troisième revers d’affilée face aux patineurs des Bois-Francs, qui ont donné le ton à cette 22e conquête de la campagne au cours des 40 premières minutes de jeu.

En avance 2-1 en fin de première période, les locaux (Vitalii Abramov) ont profité d’un avantage numérique de deux hommes pour doubler leur avance avant la fin de l’engagement initial.

Même s’ils ont été limités à seulement cinq tirs au but au cours du deuxième tiers, les vainqueurs ont ajouté deux autres filets dont le deuxième du match de l’excellent numéro 11 alors qu’il ne restait que neuf secondes à jouer à la période.

Troisième période

Le défenseur Vincent Lanoue a ensuite porté la marque à 6-1 en début de troisième période. Malgré l’écart, les membres de l’équipage ont eu le mérite de ne pas lancer la serviette et ont touché la cible à trois reprises tout en ratant quelques bonnes occasions (13 lancers contre 4) de réduire l’écart davantage.

Le Drakkar a d’ailleurs dominé 32-22 au chapitre des tirs au but avec 15 lancers dangereux contre neuf. « Dominer de la sorte dans les lancers face à une équipe de tête. Les gars ont démontré beaucoup de caractère jusqu’à la toute fin », a pris la peine de préciser le pilote Martin Bernard.

L’entraîneur en chef a reconnu que quelques mauvaises punitions ont été coûteuses durant le match. « C’est sûr qu’il y a des buts qui ont fait mal. On va dire que c’est devant le filet que cela s’est joué ce soir», a résumé le dirigeant, qui a cloué sur le banc le vétéran défenseur Bradley Lalonde durant toute la troisième période.

En vitesse

Maxime Comtois (un but, trois passes), Jimmy Huntington (deux fois), Ivan Kosorenkov et Vincent Lanoue ont aussi trompé la vigilance du gardien de but Justin Blanchette. Edouard St-Laurent, Ivan Chekhovich, Isaiah Gallo-Demetris et Joakim Paradis ont déjoué le cerbère Tristan Côté-Casenave, auteur de plusieurs arrêts clés. La recrue Nathan Légaré s’est fait complice à trois reprises… Le navire poursuit son court périple de deux matchs en rendant visite à l’Armada de Blainville-Boisbriand, mercredi soir. Francis Leclerc aura comme mission d’affronter les tirs de ses anciens coéquipiers.

Partager cet article