Cinoche lève le voile sur les 37 films à sa programmation

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Cinoche lève le voile sur les 37 films à sa programmation
Tania Boudreau, responsable de la programmation, et Marie-Hélène Beaudry directrice générale de Cinoche, entourent les autres membres du comité organisateur. On reconnait Éric Dufour, Véronique Morency, Marc Lemay, Mary Ellen Beaulieu, Alain Bérubé, Marika Savoie Trudel, Christine Lebrun, Josée Croussette, André Thalabot, et Marielle-Dominique Jobin. Absent : Réjean Fournier. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Ça y est. Avec le dévoilement tant attendu de la programmation de la 30e édition du Festival du film international de Baie-Comeau, Cinoche, les mordus de cinéma peuvent désormais se lancer dans leur sélection des films à voir du 18 au 28 janvier lors de l’événement, qui se déroulera sur le thème 30 ans de cinéma en compagnie du réalisateur de Tadoussac, Martin Laroche, à la présidence d’honneur.

Des 37 films projetés sur les écrans du Ciné-Centre, 27 seront en compétition, dont 10 productions québécoises et canadiennes, notamment Les Affamés de Robin Aubert et Pieds nus dans l’aube de Francis Leclerc. Les films proviennent de 19 pays, en incluant le Québec et le Canada.

Responsable de la programmation au sein du comité organisateur, Tania Boudreau considère que parmi les films les plus attendus, il y a certainement Les Oubliés de Martin Zandvliet, nommé pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Elle cite également La mise à mort du cerf sacré, un suspense psychologique de Yourgos Lanthimos récompensé lors du Festival de Cannes en 2017, ainsi que In the fade, un thriller ayant permis à Diane Kruger de décrocher le prix d’interprétation lors du même festival.

« L’idéal, c’est de venir voir toute la programmation, parce que mes coups de cœur à moi ne sont pas nécessairement ceux des autres, mais il y en a pour tous les gouts par contre », précise Mme Boudreau.

Autres projections
Des films exclus de la compétition officielle de Cinoche, on retrouve quatre documentaires, dont Le Temps de La Manic. Son unique projection, le 26 janvier, à 17 h 30, vise à souligner le 40e anniversaire de la fin des travaux du complexe Manic-Outardes. Il a été tourné en 1978 dans le cadre de l’inauguration de la centrale Outardes-2 par le premier ministre de l’époque, le regrette René Lévesque. Plusieurs témoignages d’ouvriers y sont présentés.

Cinq films nostalgie sont également de la programmation spéciale du 30e anniversaire. Ils seront projetés chacun à une reprise. Parmi un choix de 15 productions proposées par l’entremise d’un sondage sur la page Facebook de Cinoche, les participants ont opté pour Le Départ, Trois couleurs : Bleu, Tout sur ma mère, Danser dans le noir et Le Facteur.

Enfin, le film familial Marie Courgette est également hors compétition.

Activités spéciales
Plusieurs activités spéciales ponctueront la prochaine édition de Cinoche. Comme grande nouveauté, un Bal de neige suivra la projection d’Image sur glace et du film d’animation La Guerre des tuques. L’artiste électro-pop Debbie Tebbs fera danser les gens. Le directrice générale du festival, Marie-Hélène Beaudry, promet une activité très festive en invitant les gens à porter leurs bottes et leur habit de neige.

La Chorale Sainte-Amélie offrira aussi un miniconcert de pièces tirées du cinéma dans le foyer du Centre des arts de Baie-Comeau, tout juste avant la cérémonie d’ouverture du 18 janvier.

Le cercle d’écriture Recréer la Côte apportera aussi sa contribution par l’entremise d’un atelier touchant l’écriture d’un scénario et ses facettes. De plus, le passionné de cinéma Marc-André Hallé présentera au cégep de Baie-Comeau sa conférence Savoir apprécier un film.

Des valeurs sûres des dernières années sont de retour, comme la soirée Quizz night, organisé par la Jeune chambre de Manicouagan, et l’événement Kino, en collaboration avec l’Ouvre-Boîte culturel.
Parmi les invités attendus cette année, il y a évidemment le président d’honneur du festival, Martin Laroche, qui sera chez nous du 18 au 20 janvier pour présenter son film Tadoussac. Christian Bégin, qui joue dans Le problème d’infiltration effectuera également une visite pendant le festival. Le jury de la 30e édition de Cinoche réunit Claude Fournier, André Martin, France Poirier, Mathieu Fournier, Isabelle Gariépy, Chantal Lebel et, à sa présidence, Brigitte Bhérer.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des