Le Drakkar reste intraitable devant ses partisans

Par Sandro Célant 12:00 AM - 24 janvier 2018
Temps de lecture :
Inspiré par les prouesses de son gardien de but Francis Leclerc, le Drakkar a prolongé à quatre sa série de victoires consécutives à domicile. Photos Denis Thibault

L’entraineur-chef du Drakkar Martin Bernard et le directeur général Steve Ahern sont très heureux d’accueillir Mario Durocher, qui devrait donner un bon coup de main à l’équipage d’ici la fin du calendrier. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Le Drakkar devient de plus en plus difficile à battre à domicile et l’a prouvé de nouveau, le weekend passé, avec un deuxième doublé gagnant d’affilée devant ses partisans.

Toujours invaincus à la maison (fiche de 4-0) depuis le début de l’année 2018, les matelots du navire ont poursuivi leur bon travail sur leur glace du centre Henry-Leonard avec deux autres gains à leur dossier.

Après avoir signé une victoire in extremis de 5-4 sur les Islanders de Charlottetown vendredi, les membres de l’équipage ont remis cela, dimanche, avec un triomphe de 5-3 sur les Olympiques de Gatineau.

Les locaux ont connu des moments difficiles sur la patinoire, mais sont tout de même parvenus à se faufiler dans le dernier droit, inspirés en défensive par les prouesses du gardien Francis Leclerc

En attaque
Si le nouveau cerbère du Drakkar retient l’attention avec sa fiche de 4-1, sa moyenne de buts alloués de 2,63 par partie et son excellent pourcentage d’efficacité de 0,932 depuis son arrivée, la troupe locale peut aussi compter sur l’apport de plusieurs attaquants.

Edouard St-Laurent est tout simplement en feu depuis le début du mois de janvier avec sept buts à son actif au cours de ses neuf dernières parties. Le numéro 25 a inscrit son 10e de la campagne dans la dernière victoire.

De son côté, l’Américain Luke Kirwan, sélectionné comme la première étoile à deux reprises, s’adapte de plus en plus à sa nouvelle équipe. « Au retour de notre récent voyage, j’ai eu une bonne discussion avec Luke afin de bien mettre les choses en perspective. Je trouvais qu’il tournait souvent à sens inverse sur la glace et se retrouvait toujours loin de l’action », a expliqué Martin Bernard.

Le grand numéro 12 a semblé capté les consignes. « C’est un gros bonhomme qui possède un bon coup de patin et un excellent lancer. Il doit les utiliser à profusion et c’est plus facile pour lui quand il patine nord-sud comme il l’a fait en fin de semaine. »

En vitesse
Pendant que la plupart des joueurs bénéficient de quelques jours de congé avant le prochain match de vendredi contre Moncton, Gabriel Fortier et Xavier Bouchard ont pris la direction de Guelph afin de participer au match des Meilleurs espoirs présenté jeudi soir…Semés respectivement 35e et 41e en Amérique du Nord selon la dernière liste émise par la centrale de recrutement, les numéros 9 et 20 pourront vivre une belle expérience…Le vétéran Jordan Martel fait aussi partie de la récente liste de la centrale et figure au 182e échelon du tableau.

Partager cet article