Un véritable cauchemar à la maison

Par Sandro Célant 12:00 AM - 01 février 2018
Temps de lecture :
????????????????????????????????????

Le Russe Ivan Chekhovich (3b-2p) en a mis plein la vue, mercredi soir, dans la victoire écrasante de 9-3 du Drakkar sur les Cataractes de Shawinigan. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a terminé le mois de janvier sur une note misérable, mercredi soir, quand il a été humilié par le pointage de 7-0 par l’Armada de Blainville-Boisbriand devant 1505 amateurs découragés au centre Henry-Leonard.

Les joueurs locaux n’ont pas choisi les bons adversaires pour connaitre cette contre-performance collective face à la meilleure équipe du circuit, qui a dominé toutes les facettes du jeu pendant 60 minutes.

Les matelots ont pourtant bénéficié de quelques avantages numériques en début de rencontre sans toutefois être en mesure d’orchestrer la moindre menace face à des visiteurs en plein contrôle.

En plus de présenter un jeu de puissance anémique, les hommes de Martin Bernard ont multiplié les revirements et l’ennemi en a profité au maximum pour prendre le momentum du match pour de bon.

En avance 2-0, l’Armada a bénéficié d’une première supériorité numérique en fin de première période et n’a pas raté son coup avec le premier filet de la partie du capitaine Alexandre Alain.

Les visiteurs sont revenus à la charge, au deuxième engagement, avec deux autres buts avec l’avantage d’un homme. Ils ont ajouté l’injure à l’insulte, en fin de période, avec un but marqué en infériorité numérique.

Catastrophe

« Embarrassant, tout simplement embarrassant de jouer de cette façon. Je m’excuse auprès de nos partisans qui ont eu à observer cette triste prestation », a pesté l’entraîneur en chef Martin Bernard.

Le pilote avait peine à comprendre. « C’est la pire performance de mon club à laquelle j’ai assistée depuis deux ans. Personne n’était prêt pour ce match. C’était une catastrophe. Le mot d’ordre était pourtant clair ce matin. Je ne sais pas ce qui s’est passé en après-midi. Les gars ont dormi à l’école et ils ont amené leur oreiller avec eux ce soir. »

Le dirigeant souhaite vite rectifier le tir à la suite de ce cauchemar. « Je connais mes joueurs et ce n’était pas eux qui étaient là ce soir. Ils vont se prendre en main et revenir en force à Québec vendredi. »

En vitesse

Alexandre Alain (son deuxième), Tobie Paquette-Bisson, Ryan Dasilva, Joël Thisdale, Aleski Antallainen et Pascal Gobeil ont trompé la vigilance des gardiens de but Francis Leclerc et Justin Blanchette…Intraitable sur 28 lancers, le Russe Mikhail Denisov en a profité pour signer son premier jeu blanc de la campagne…En plus de cette humiliante défaite, le Drakkar a perdu les services de l’attaquant D’Artagnan Joly, blessé au haut du corps au cours de la première période.

Partager cet article