Wodapalooza Fitness 2018 – Stéphanie Roy part bien l’année sous le soleil de Miami

Par Sandro Célant 12:00 AM - 02 février 2018
Temps de lecture :
La Baie-Comoise Stéphanie Roy a très bien amorcé sa nouvelle année de compétition en dérochant une respectable quatrième position sur 15 dans sa catégorie (maîtres 35-39 ans) lors du récent Wodapalooza Fitness 2018, épreuve d’envergure disputée sous les chauds rayons de Miami. Photos Yann Proust

La Baie-Comoise Stéphanie Roy a très bien amorcé sa nouvelle année de compétition en dérochant une respectable quatrième position sur 15 dans sa catégorie (maîtres 35-39 ans) lors du récent Wodapalooza Fitness 2018, épreuve d’envergure disputée sous les chauds rayons de Miami. Photos Yann Proust

Baie-Comeau – La Baie-Comoise Stéphanie Roy a débuté sa nouvelle année de crossfit en force lors de la récente compétition Wodapalooza Fitness 2018 disputée à Miami.

Impliquée pour la toute première fois dans cette épreuve majeure, la championne mondiale de sa catégorie (35-39 ans) des Crossfit Games l’an dernier a de nouveau fait très bonne figure.

Une des trois Canadiennes en lice dans sa division, Stéphanie a frisé le podium au bilan final de ce rendez-vous en décrochant une respectable quatrième position sur 15 au tableau officiel.

Avec son total de 714 points, la représentante de l’équipe Crossfit ADM n’a accusé que 20 points de recul sur la médaillée de bronze et seulement 32 points de retard sur la gagnante, l’Américaine Mayra Brandt.

Une victoire
Confrontées à une série intense de neuf exercices, les participants et participantes en provenance d’un peu partout à travers le monde n’ont pas eu le temps de s’ennuyer sous les chauds rayons de la Floride.

Après avoir connu une première épreuve plus difficile avec une 14e position sur 15, Roy est revenue en force avec des troisièmes places aux deux tours suivants avant d’inscrire une brillante victoire dans la sixième étape.

La petite Québécoise a également ajouté une deuxième place à son palmarès en plus de finir troisième au classement d’un wod à deux autres occasions. Comme premier défi de l’année, Stéphanie Roy dresse un bilan positif de son petit voyage dans le Sud et poursuit son entrainement intensif en vue d’une grosse année 2018.

Partager cet article