Le Drakkar renverse les Voltigeurs en prolongation

Par Sandro Célant 12:00 AM - 14 février 2018
Temps de lecture :
Première étoile du match, le vétéran Simon Chevrier (1b-1p) a été un pilier dans la conquête du Drakkar.

Malgré le revers de 5-2 face aux Tigres, le centre Gabriel Fortier (deux buts) a offert toute une performance aux 1865 amateurs présents au centre Henry-Leonard. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a fait preuve de caractère et cela lui a permis de mettre un terme à sa vilaine disette, mardi soir, quand il a pris la mesure des Voltigeurs de Drummondville 4-3, en prolongation, dans une fin de rencontre spectaculaire.

Les matelots du navire ont finalement stoppé à six parties leur séquence de défaites consécutives et sont revenus en force pour renverser la vapeur face à l’un des meilleurs clubs dans le circuit Courteau.

Malgré un recul de 3-2 après 40 minutes de jeu, les locaux n’ont pas baissé les bras, au contraire et leur intensité leur a permis de combler le recul et de se sauver avec deux points très importants au classement général.

Bénéficiant d’un jeu de puissance (trop de joueurs sur la glace du côté des visiteurs) en période de surtemps, le Drakkar a su en profiter grâce au deuxième filet du match du Russe Ivan Chekhovich.

Auteur d’un doublé, le numéro 13 a formé le meilleur trio des siens en compagnie de ses partenaires Gabriel Fortier (une passe) et la recrue Nathan Légaré, qui a réussi le filet égalisateur avec deux minutes à écouler au troisième engagement.

Francis Leclerc

Largement dominés 48-25 au chapitre des tirs au but, les vainqueurs doivent toutefois une fière chandelle à leur gardien de but Francis Leclerc, qui a de nouveau multiplié les prouesses devant sa cage.

Première étoile de la partie, le cerbère de 19 ans a été brillant durant toute la rencontre et a réalisé un vol devant le vétéran Yvan Mongo alors que les Voltigeurs menaient 3-2 en fin de troisième période.

« Nous avons la chance de miser sur un gardien de but qui fait les gros arrêts et qui nous garde toujours dans le match. Francis (Leclerc) a encore brillé, mais j’ai bien aimé la réaction des joueurs devant lui », a avoué le pilote Martin Bernard.

Premier but

Le Drakkar a ouvert la marque sur son cinquième tir de la partie avant de cafouiller lors d’un jeu de puissance pour permettre à Joe Veleno de s’échapper et de créer l’égalité avec un but inscrit en désavantage numérique.

Ivan Chekhovich a redonné les devants aux siens, mais Xavier Simoneau a relancé le débat à deux partout. Le défenseur Xavier Bouchard a ensuite commis une maladresse dans son territoire et l’ennemi en a profité pour prendre les devants 3-2 (Nicolas Guay) avec 11 secondes à jouer en deuxième période.

Ce but aurait pu faire très mal, mais l’entraîneur-chef a bien aimé la réaction de sa troupe. « Malgré le recul, les joueurs ont très bien réagi en troisième période. Nos meneurs ont montré le chemin. Tout le monde s’est fait confiance et les bonnes choses se sont produites. C’est une victoire qui va enlever beaucoup de pression », a ajouté le dirigeant en rappelant les 14 revirements commis au cours de la deuxième période.

En vitesse
Le défenseur Yan Aucoin a complété le pointage dans ce 23e triomphe de la campagne…Le Drakkar, qui était à nouveau privé des services de l’attaquant D’Artagnan Joly, jouera son prochain match, vendredi soir, alors qu’il rendra visite aux Olympiques à Gatineau.

Partager cet article