D’Artagnan Joly couronne une séquence explosive du Drakkar

Par Sandro Célant 12:00 AM - 28 février 2018
Temps de lecture :
Sélectionné comme la première étoile au cours des deux derniers gains de son club, D’Artagnan Joly (fiche de 5-4-9 en trois parties) a également vu son brio offensif reconnu par les dirigeants de la LHJMQ. Photos Denis Thibault

Sélectionné comme la première étoile au cours des deux derniers gains de son club, D’Artagnan Joly (fiche de 5-4-9 en trois parties) a également vu son brio offensif reconnu par les dirigeants de la LHJMQ. Photos Denis Thibault

Baie-Comeau – Intraitable depuis son retour à la maison, le Drakkar vient de mettre six points précieux en banque grâce à son bon rendement collectif, mais surtout à l’importante contribution de ses gros canons offensifs.

Le travail des piliers en attaque vient d’être reconnu par les dirigeants du circuit Courteau, qui ont attribué le titre de joueur de la semaine à l’attaquant D’Artagnan Joly.

Le grand numéro 11, qui réalise une première pour l’équipe cette saison, n’a pas volé sa nomination. Joly a été un rouage clé dans les trois victoires du club et a bouclé ces trois rencontres avec un bilan éloquent 5-4-9, un différentiel de + 5 et un total de 19 tirs au but.

Le choix de 6e ronde des Flames de Calgary au dernier repêchage est en feu sur la patinoire et a profité de cette séquence pour porter à sept sa série de matchs avec au moins un point. Il revendique maintenant une fiche de 22-38-60 en 47 parties.

Autres meneurs

Le navire peut vraiment compter sur la contribution de ses principaux meneurs offensifs. Outre Joly et Jordan Martel, qui est toujours premier marqueur du club avec un bilan de 35-35-70, deux autres matelots produisent à plein régime par les temps qui courent.

Après une première moitié de saison difficile, le Russe Ivan Chekhovich a retrouvé sa touche et sa fougue et se comporte comme celui qui avait hérité du titre du joueur le plus utile à l’équipe l’an dernier.

Le numéro 13 fonctionne à plein régime comme le témoigne son dossier de 5-10-15 à ses sept dernières parties. Auteur de sept buts à ses six derniers matchs, son joueur de centre Gabriel Fortier (fiche de 7-5-12 en sept rencontres) ne veut rien savoir non plus.

« Ce sont des joueurs qui évoluent dans notre Top 6 et qui sont là pour marquer des buts. Ils font présentement très bien leur travail et cela se reflète sur l’ensemble de l’équipe », a convenu l’entraineur en chef Martin Bernard durant la fin de semaine.

En vitesse

Ces brillantes performances offensives tombent à point à l’aube des séries et avec seulement huit matchs à jouer d’ici la fin du calendrier régulier… Dimanche, les Mooseheads d’Halifax seront en ville pour la première fois cette saison…

Partager cet article