Une dernière victoire à l’arraché face aux Bleus

Par Sandro Célant 12:00 AM - 03 mars 2018
Temps de lecture :
Malgré les nombreux arrêts du gardien Antoine Samuel, le Drakkar n'a pu freiner l'élan victorieux des Cataractes.

Inspiré de nouveau par le trio de Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich et Nathan Légaré, le Drakkar a signé une victoire serrée de 4-3, mardi soir, sur l’Armada de Blainville-Boisbriand. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a de nouveau éprouvé des ennuis face à sa « bête noire », vendredi soir, mais est tout de même parvenu à venir à bout des Saguenéens de Chicoutimi avec un gain in extremis de 6-5 en fusillade.

Cette quatrième victoire de suite n’a toutefois pas été évidente pour les locaux, qui en ont de nouveau eu plein les bras face à leurs éternels rivaux de la division Est très coriaces devant les 2071 amateurs présents au centre Henry-Leonard.

Accusant des reculs de deux buts et plus durant la rencontre les patineurs du Saguenay n’ont jamais lâché prise et sont revenus de l’arrière pour forcer la tenue d’une période de prolongation, qui s’est avérée très excitante.

Les tirs de barrage ont été nécessaires. Meilleur pointeur de son club, Jordan Martel a finalement réussi le filet qui a fait la différence pendant que son gardien de but Francis Leclerc fermait la porte face aux trois tireurs en sa direction.

Pénalités

Les matelots du navire ont très bien amorcé le match en se forgeant une avance rapide de deux buts après 20 minutes de jeu grâce aux filets des recrues Nathan Légaré et Isaian Gallo-Demetris.

L’indiscipline des Baie-Comois a toutefois permis aux Bleus de réagir, eux, qui ont touché la cible sur leurs trois premiers jeux de puissance par l’entremise des jumeaux Kevin (deux fois) et Kelly Klima.

« J’ai bien aimé la première moitié de la rencontre. On avait l’avance et le contrôle, mais nos pénalités leur ont donné le momentum et l’allure de la partie a changé », a reconnu le pilote Martin Bernard, qui n’avait vraiment pas d’éloge à l’endroit de son désavantage numérique.

Fermer le jeu

Avec une priorité de 4-1 en deuxième période, les locaux n’ont pas été en mesure de stopper la menace. « C’est le genre de situation qu’il faut apprendre à gérer. Avec trois buts d’avance, il faut être capable d’inscrire le but qui fait mal en se concentrant à jouer le jeu de base et en exécutant les choses simples. »

Ivan Chekhovich (son 25e), Jordan Martel (son 36e) et la recrue Christopher Merisier-Ortiz ont déjoué le gardien de but Alexis Shank en temps régulier. Première étoile du match, le vétéran Bradley Lalonde a obtenu trois mentions d’aide. Samuel Houde (deux) a réussi les autres buts des visiteurs.

En vitesse

Victorieux dans un cinquième match de suite devant leurs partisans, les membres de l’équipage ne seront pas fâchés de mettre un terme à cette série de dix matchs, qui s’est soldée par un bilan de 4-6 face à leurs ennemis du Saguenay…Le Drakkar jouera sa prochaine partie, dimanche, alors qu’il recevra la visite des Mooseheads d’Halifax.

Partager cet article