La série victorieuse prend fin

Par Sandro Célant 12:00 AM - 05 mars 2018
Temps de lecture :

Tirant de l’arrière 1-0 après 20 minutes, le Drakkar a explosé avec huit buts sans riposte pour filer vers ce gain facile sur les Foreurs de Val-d’Or. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – La série victorieuse du Drakkar a pris fin après quatre matchs, dimanche après-midi, quand il s’est incliné par le pointage de 5-4 devant les Mooseheads de Halifax dans une partie endiablée disputée au centre Henry-Leonard.

Les visiteurs de la Nouvelle-Écosse ont, du même coup, gâché la fête des joueurs locaux, qui étaient en quête d’un sixième gain de suite devant leurs partisans.

Tirant de l’arrière 4-3 en fin de rencontre, les têtes d’orignaux ont sonné la riposte avec deux buts rapides, en 58 secondes d’intervalle, pour renverser la vapeur et se sauver avec les deux points au classement.

Inspirés en attaque par le trio d’Ivan Chekhovich (deux buts, deux aides), Gabriel Fortier (deux passes) et Nathan Légaré (deux buts, une passe), les matelots ont été, malgré la défaite crève-cœur, dans le coup jusqu’à la toute fin.

Bon spectacle

« Dans l’ensemble, les joueurs ont disputé un bon match avec beaucoup de vitesse. Il y a toutefois eu des petits détails qui ont fait défaut en troisième période et cela leur a permis de revenir dans la partie », a reconnu l’entraîneur en chef Martin Bernard.

Les 2004 amateurs présents dans les gradins ont eu droit à un bon spectacle, un peu à l’image des séries éliminatoires. « C’est le genre de partie que nous allons bientôt voir et c’est pourquoi l’effort et l’intensité doivent être à leur maximum, car ces matchs se gagnent pouce par pouce. »

En terme d’intensité, le pilote du navire a d’ailleurs louangé les membres de son premier trio. « Les statistiques parlent. Les trois joueurs ont terminé le match avec +4. D’un autre côté, nos meilleurs marqueurs (Jordan Martel et D’Artagnan Joly) ont terminé à -3. C’est beaucoup trop froid », a imagé le patron derrière le banc.
Xavier Parent, Arnaud Durandeau, Jake Ryczek, Raphaël Lavoie et Ben Higgins (but gagnant) ont trompé la vigilance du gardien de but Francis Leclerc, qui a fait face à 43 tirs contre 38 pour son rival Alexis Gravel.

En vitesse

Il s’agissait d’une dernière confrontation en saison régulière entre le vétéran de 20 ans Maxime Fortier (Mooseheads) et son jeune frère de 17 ans Gabriel (Drakkar) et le plus jeune des deux a eu le meilleur devant la présence de plusieurs dépisteurs professionnels…Très disciplinés, les visiteurs n’ont écopé d’aucune punition durant la rencontre…Considérant leur position actuelle au classement, les deux équipes pourraient se retrouver en première ronde des séries éliminatoires…Le Drakkar jouera son prochain match, mercredi, à Shawinigan.

Partager cet article