La Côte-Nord pique l’intérêt lors du festival Montréal en Lumière

Par 12:00 AM - 15 mars 2018
Temps de lecture :
Une délégation de la Côte-Nord a profité du festival Montréal en lumière pour rencontrer la mairesse de la métropole, Valérie Plante (au centre, près du drapeau). Photo courtoisie

Une délégation de la Côte-Nord a profité du festival Montréal en lumière pour rencontrer la mairesse de la métropole, Valérie Plante (au centre, près du drapeau). Photo courtoisie

Baie-Comeau – Le Festival Montréal en Lumière a fait place à la gastronomie nord-côtière lors de la semaine de festivités qui a eu lieu du 24 février au 4 mars dernier, un moment opportun pour promouvoir d’autres attraits de la région.

Charles-Olivier Caron

Collaboration spéciale

Trois chefs des restaurants de la Côte-Nord étaient invités d’honneur afin de mettre en valeur et faire découvrir les produits locaux de la région. Il s’agit de Glenn Forbes, de la Cache d’Amélie à Baie-Comeau, Jean-Sébastien Sicard, du bistro Chez Mathilde à Tadoussac, et Martin Brisson, de la Galouïne auberge & restaurant, à Tadoussac également.

Les chefs en ont profité pour présenter des produits typiques de la Côte-Nord, comme les petits fruits, les poissons et les gibiers. Leur présence n’est pas passée inaperçue dans la ville.

Cette fenêtre gastronomique a permis à Tourisme Côte-Nord de vanter les autres aspects de la Côte-Nord. « Nous avons rencontré des membres des médias qui s’intéressent au tourisme d’aventure, au plein air et à la culture par exemple. Nous avons pu faire part des autres attraits touristiques de la Côte-Nord en nous servant de la gastronomie comme tremplin », a expliqué le directeur général de Tourisme Côte-Nord, Mario Leblanc.

Rencontre avec Valérie Plante

Les maires de la Côte-Nord ont aussi participé au festival, notamment en allant rencontrer la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Les maires de Baie-Comeau, Yves Montigny, de Sept-Îles, Réjean Porlier et de Tadoussac, Charles Breton, étaient du rendez-vous. Il a été question de l’accessibilité à la Côte-Nord pour les touristes qui arrivent à Montréal par avion et la possibilité de l’améliorer en misant surtout par le transport aérien.

M. Leblanc croit qu’il y aura certainement des opportunités touristiques d’envergure à venir. « On s’attend à une hausse du nombre de touristes sur la Côte-Nord au cours de l’été. On sent que l’intérêt pour la Côte-Nord est grandissant », croit-il.

Partager cet article