Le Drakkar songe déjà aux séries

Par Sandro Célant 12:00 AM - 17 mars 2018
Temps de lecture :

La direction du Drakkar a rendu hommage à ses vétérans de 20 ans Bradley Lalonde et Simon Chevrier avant la partie soldée par une défaite de 3-1 contre les Tigres de Victoriaville. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar a clôturé sa saison régulière par une défaite de 3-1 aux mains des Tigres de Victoriaville, samedi après-midi, devant une belle foule de 2112 amateurs présents au centre Henry-Leonard.

Battus 5-2 par ces mêmes rivaux vendredi, les membres de l’équipage n’ont pu freiner l’élan fructueux des patineurs des Bois-Francs victorieux dans un 11e match d’affilée.

Dans un duel sans importance pour les positions au classement général, les deux équipes ont démontré beaucoup moins d’intensité que la veille, mais les hommes de Louis Robitaille ont de nouveau trouvé le moyen de se démarquer.

Après avoir pris les devants 1-0, les vainqueurs ont ajouté deux autres filets en deuxième période. Le défenseur Dominic Cormier a doublé la priorité des siens avant de voir Jérémy Côté profiter d’une sortie hasardeuse du gardien Justin Blanchette pour porter la marque à 3-0.

Conviction

Affichant beaucoup moins de conviction que leurs adversaires, les locaux ont mis du temps à se mettre en branle et ont commis de nombreux revirements dans la première partie du match.

Plus menaçants dans le dernier droit de la rencontre, ils sont finalement parvenus à casser la glace (le 29e d’Ivan Chekhovich) et tromper la vigilance du cerbère Tristan Côté-Casenave en toute fin de troisième période.

« C’est un match qui n’avait aucun enjeu et je préfère tourner la page et préparer mon équipe pour les choses sérieuses et les prochaines séries éliminatoires », a commenté brièvement le pilote Martin Bernard.

Bilan officiel

Détenteur d’un bilan officiel de 30-33-4-1 et 65 points, le Drakkar termine au 13e rang du cumulatif (même position que l’an dernier avec seulement trois points de plus) et croisera le fer avec les Mooseheads d’Halifax.

« Cela s’annonce comme une bonne série face à un club affichant la même moyenne d’âge que nous. Nous avons joué deux matchs (fiche de 1-1) contre eux cette saison et, à chaque fois, ce fut de très bonnes parties. »

Sur le plan de la logistique, la formule de la série devrait prendre l’allure d’un 2-3-2 avec les deux premiers matchs prévus au Scotiacenter. « Cela peut être un facteur intéressant, mais il faut toutefois y aller un match à la fois », a pris la peine d’ajouter le dirigeant.

En vitesse
La direction du Drakkar a rendu hommage à ses deux vétérans de 20 ans avant la rencontre en soulignant la contribution du défenseur Bradley Lalonde et de l’attaquant Simon Chevrier, qui auront des rôles importants à jouer dans cette première ronde, qui devrait se mettre en branle, vendredi prochain, à Halifax.

Partager cet article