Bob le chef cuisine pour 15 000 $ à La Relève

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 28 mars 2018
Temps de lecture :
Le souper-bénéfice avec Bob le chef a permis de verser 15 000 $ la Maison des jeunes La Relève. On aperçoit le célèbre cuisinier en compagnie de Josée Parisée, Patricia Lavoie, Geneviève Beaudin, Natasha Collin et Serge Pearson. Photos Le Manic

Le souper-bénéfice avec Bob le chef a permis de verser 15 000 $ la Maison des jeunes La Relève. On aperçoit le célèbre cuisinier en compagnie de Josée Parisée, Patricia Lavoie, Geneviève Beaudin, Natasha Collin et Serge Pearson. Photos Le Manic

Baie-Comeau – Le souper-bénéfice concocté par Bob le chef pour la Maison des jeunes La Relève a été une réussite samedi. Grâce aux 238 personnes rassemblées à la cafétéria de la polyvalente des Baies pour l’appuyer financièrement tout en se sustentant de purs délices pour le palais, l’organisme s’est enrichi de 15 000 $.

Il s’agit de la quatrième visite de Bob le chef depuis 2014. À chaque fois, sa présence a connu un succès bœuf. « C’est un événement qui nous ressemble. C’est chaleureux et convivial », précise la directrice générale de La Relève, Véronique Beaudin. Elle ajoute que l’événement a aussi l’avantage de permettre aux jeunes d’apporter leur contribution.

Lors de la première édition, les fonds récoltés ont été injectés dans le projet de rénovation de la maison du boulevard Jolliet. Depuis, l’argent va tout bonnement à son budget de fonctionnement régulier.

« C’est pour notre financement régulier, car avec toutes les coupures des dernières années, les subventions sont plus difficiles à trouver », laisse tomber la directrice générale de la maison des jeunes, en pointant du doigt les compressions qui ont suivi l’arrivée au pouvoir du gouvernement libéral à Québec.

L’abolition d’enveloppes disponibles, notamment au Forum jeunesse Côte-Nord, a mené à la disparition de plusieurs projets, notamment le populaire J’me décroche une passion. « Souvent, on avait avant jusqu’à 50 000 $ pour faire de l’extra. Là, on a du financement pour le minimum », déplore Véronique Beaudin.

Avec un budget annuel de 130 000 $, incluant son point de service du boulevard La Salle, La Relève peine à joindre les deux bouts et les profits de l’événement avec Bob le chef ne sont que plus bienvenus. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord demeure le principal bailleur de fonds de la maison des jeunes. Centraide Haute-Côte-Nord/Manicouagan et la Ville de Baie-Comeau lui donnent aussi un bon coup de pouce.

Les billets s’envolent

Fait à noter, les billets disponibles pour le souper-bénéfice préparé par Bob le chef se sont envolés à la vitesse de l’éclair. Moins de 15 jours après leur mise en vente, il n’en restait plus.

Le populaire cuisinier a été soutenu bénévolement à Baie-Comeau par la chef et enseignante en cuisine, Martine Cantin, et ses étudiantes. Il a annoncé aux convives son retour à Baie-Comeau, l’an prochain, pour la tenue d’une cinquième édition du souper-bénéfice.

La Maison des jeunes La Relève et son point de service du boulevard La Salle accueillent au total une centaine de jeunes par année. Ils participent à ses activités d’une à quelques fois par semaine. Outre la directrice générale, cinq intervenantes sont en poste pour les accueillir.

Partager cet article