Mundialito de soccer – Alessandro est courtisé par l’Espagne et le Mexique

Par Sandro Célant 12:00 AM - 19 avril 2018
Temps de lecture :
Le jeune Alessandro Martinez-Hébert a vécu toute une aventure lors du Mundialito de soccer présenté à Barcelone. Évoluant comme gardien de but et comme attaquant, l’espoir de 11 ans a trouvé le moyen d’attirer les regards des dirigeants de l’Espagne et du Mexique, qui ont l’intention de suivre de près son évolution. Photos courtoisie

Le jeune Alessandro Martinez-Hébert a vécu toute une aventure lors du Mundialito de soccer présenté à Barcelone. Évoluant comme gardien de but et comme attaquant, l’espoir de 11 ans a trouvé le moyen d’attirer les regards des dirigeants de l’Espagne et du Mexique, qui ont l’intention de suivre de près son évolution. Photos courtoisie

Baie-Comeau – Même si son équipe n’a pas connu trop de succès sur le plan collectif, le jeune Alessandro Martinez-Hébert a tout de même trouvé le moyen de retenir l’attention lors du récent Mundialito de soccer disputé à Barcelone.

Le jeune joueur de 11 ans et son équipe du Québec ont vécu une expérience incroyable lors de cet événement grandiose (échelonné sur une semaine) regroupant des formations en provenance de plus d’une cinquantaine de pays. « C’était vraiment spécial de voir tous ces joueurs sur le terrain. J’ai adoré mon aventure », résumé brièvement ce bel espoir lors d’une entrevue téléphonique.

Plus grosse compétition internationale pour les joueurs âgés de 5 à 12 ans, cette petite coupe du monde offre un calibre de jeu très relevé et permet aux dirigeants de bien évaluer le talent et le potentiel des participants impliqués.

Gardien partant de sa formation, Alessandro a attiré les regards de plusieurs recruteurs grâce à ses performances et son comportement sur le terrain. Les gens de l’Espagne et du Mexique l’ont vite remarqué.

Invitations

« Alessandro a disputé quelques parties et des responsables m’ont ensuite approchée pour me questionner à son sujet. Je ne lui en ai pas parlé tout de suite, car je ne voulais pas qu’il mette l’emphase là-dessus et qu’il reste concentré sur son tournoi », a expliqué sa mère Renée-Claude Hébert.

Appelé à évoluer au poste d’attaquant durant quelques rencontres, le dynamique athlète s’est également bien débrouillé. « Il a connu un très beau tournoi et son attitude a été exemplaire. Nous avons reçu des invitations officielles à prendre part à des camps de développement », a commenté fièrement la maman originaire de Baie-Comeau.

Des propositions ont été faites pour aller en Europe, cet été, afin de s’entraîner au sein de programmes de relève des équipes nationales. « Ils sont prêts à l’accueillir à leurs frais, mais c’est moi qui a besoin de financement pour l’accompagner. Nous allons travailler là-dessus afin de pouvoir aller de l’avant avec le projet en 2019. »

En attendant, Alessandro a retrouvé son équipe de la Vieille Capitale qui, avec son joueur vedette en tête, vient de décrocher les grands honneurs d’un tournoi intérieur disputé à Laval.

En vitesse

Le récent séjour en Espagne restera mémorable pour Alessandro et ses coéquipiers, qui ont aussi eu l’opportunité de rencontrer Ballou Jean-Yves Tabla, un joueur formé par l’Impact de Montréal, qui a transféré ses droits au prestigieux FC Barcelone il y a quelques mois.

Partager cet article