Baie-Comeau table sur une nouvelle planification stratégique

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 26 avril 2018
Temps de lecture :
Le maire Yves Montigny considère qu’il est grand temps de mettre à jour la planification stratégique de la municipalité, qui n’a pas été revue depuis 15 ans. Photo archives Le Manic

Le maire Yves Montigny considère qu’il est grand temps de mettre à jour la planification stratégique de la municipalité, qui n’a pas été revue depuis 15 ans. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – Un imposant exercice de réflexion se déroule actuellement au sein de la Ville de Baie-Comeau afin de repenser la planification stratégique, qui n’a pas été revue depuis 2003.

« Il est grand temps de la mettre à jour », a affirmé le maire Yves Montigny lors de la dernière séance du conseil municipal, le 16 avril. Les travaux devraient être complétés d’ici à l’été. Suivra la confection d’un plan d’urbanisme qui permettra à la Ville d’établir ses grandes priorités et de dégager des créneaux à favoriser, notamment en ce qui touche le centre-ville Place La Salle et le centre-ville du Plateau. Une consultation publique sera tenue.

M. Montigny a soutenu qu’à ce moment-ci, il serait prématuré de présumer des orientations qui seront prises, mais s’il y a une chose certaine quant à lui, c’est qu’il ne sera plus question « de décisions à la petite semaine en regardant du cas par cas ».

La nécessité de revoir en profondeur le plan d’urbanisme de la municipalité explique la non-reconduction pour une deuxième année du programme d’aide aux artistes installés sur Place La Salle, dont bénéficiait notamment la Galerie d’art Claude Bonneau. Ainsi, tout comme l’an dernier, la Ville vient d’accorder une aide de 4 082 $ pour favoriser son maintien. M. Montigny rappelle que l’endroit est très couru par les touristes.

Parc technologique

La création d’un parc technologique au sud du boulevard Pierre-Ouellet, dont le maire fait état depuis février dernier, demeure plus que jamais sur sa table de travail. En début de semaine dernière, il en a précisé les grandes lignes une fois de plus, après qu’une modification au règlement de zonage en relation avec le projet ait été adoptée par le conseil municipal.

Ce secteur, a-t-il dit, s’apparentera à un parc industriel, mais destiné à des entreprises technologiques, que ce soit en recherche et développement, en électro-intensif (énergivore) ou en fabrication de pièces électroniques.

La Ville discute avec plusieurs promoteurs. M. Montigny a tenu à préciser que l’arrivée d’un parc technologique ne voudra pas dire que des entreprises de cette économie ne pourront pas s’établir ailleurs dans la municipalité.

Par ailleurs, le dossier de la construction d’un deuxième poste de distribution électrique, nécessaire pour l’alimentation des entreprises qui s’installeront dans le parc technologique, est au ralenti pour le moment, admet le maire.

Dès qu’aura été levé le moratoire sur les demandes d’électricité provenant de projets liés aux centres de données et la cryptomonnaie, imposé par le ministre des Ressources naturelles du Québec, Pierre Moreau, il sera réactivé. Le nouveau poste sera construit sur le chemin menant aux étangs aérés, près de la rivière La Chasse.

« On a bien hâte que M. Moreau lève son moratoire pour nous permettre de travailler et de faire du développement économique à Baie-Comeau. On a des gens qui sont prêts à investir. On a déjà un qui a annoncé un investissement important. Maintenant il est prêt investir davantage. Il faut enlever le pied sur le brake et permettre à Baie-Comeau de se développer. Ils nous ont dit longtemps prenez-vous en main. On se prend en main, bien arrêtez de nous nuire », a martelé l’élu.

Il a aussi tenu à se faire rassurant pour les cyclistes qui empruntent la piste cyclable entre les deux secteurs de la municipalité. « On n’élimine pas la zone cyclable, au contraire, on veut la valoriser », a-t-il également indiqué.

Partager cet article