Ma Ville Ma Voix – La RMBMU corrige le bogue à sa plateforme de votation

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 17 mai 2018
Temps de lecture :
Selon Ève Ferguson, de la RMBMU, le bogue informatique de la plateforme interactive de votation est réglé depuis jeudi dernier. Photo archives Le Manic

Selon Ève Ferguson, de la RMBMU, le bogue informatique de la plateforme interactive de votation est réglé depuis jeudi dernier. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau – La plateforme interactive de la démarche Ma Ville Ma Voix, permettant de voter pour les idées et les projets issus de la communauté, a connu un bogue informatique dès le lancement de la période de votation le 1er mai, mais il a été réglé au bout de 10 jours.

« On a eu un bogue informatique qui faisait en sorte que certaines personnes ne recevaient pas le courriel de confirmation que leur compte était créé », explique Ève Ferguson, chargée de projets et des communications de la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU). Or, la création du compte est nécessaire pour voter pour une idée et un projet.

Selon Mme Ferguson, le temps de corriger le tir, une solution de rechange a été mise en place afin que les gens concernés puissent participer à l’exercice. Comme elle pouvait voir dans le système informatique les comptes qui se créaient sans que les personnes puissent aller au bout du processus, elle a géré ça cas par cas.

La période de votation prendra fin le 31 mai. Au total, 16 projets et 47 idées ont été soumis au cours du mois d’avril. Compte tenu du nombre limite de votes par compte et de la période d’un mois pour s’exprimer, Mme Ferguson ne croit pas que les problèmes informatiques auront eu une influence sur le nombre total de votes reçus.

D’ailleurs, à la fin de la semaine dernière, déjà 407 votes avaient été enregistrés sur un objectif de 500 que s’est donné la RMBMU. « On est pas mal convaincu qu’on va l’atteindre », assure la porte-parole.

La démarche

La période de votation permettra aux citoyens de prioriser un projet (soumis par un organisme promoteur) et une idée (à la recherche de porteurs de ballons).

Le comité de développement durable de la RMBMU aura aussi à prendre position sur l’idée et le projet à retenir.

En fin de compte, ce sont donc quatre propositions qui seront amenées au forum citoyen de l’automne prochain, qui permettra de les analyser et de les bonifier éventuellement.

Rappelons que le Fonds Aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables est le principal bailleur de fonds de la démarche Ma Ville Ma Voix.

En novembre et en décembre prochain, il confirmera les investissements consentis aux propositions étudiées.

Partager cet article