Jimmy Pelletier parle de passion et persévérance

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant

Baie-Comeau – Associés de près à la tenue de la prochaine finale de la Coupe du monde de paracyclisme sur route 2018, Jimmy Pelletier et Ian Beaulieu viennent de compléter une grosse semaine avec une tournée promotionnelle effectuée dans 12 écoles primaires de la région immédiate.

Tout en saisissant cette occasion pour convier les jeunes à l’événement d’envergure à l’affiche du 15 au 19 août, les deux porte-parole ont profité de l’activité pour lancer des messages d’espoir auprès de cette jeune clientèle.

Repousser nos limites, rêver, donner le meilleur de nous-mêmes, le dépassement de soi, la persévérance, sont des thèmes qui sont revenus souvent dans le discours de ces deux grands passionnés.

Bien connu de tous par ses nombreux exploits, dont sa récente ascension du Kilimandjaro, plus haut sommet d’Afrique, à l’aide d’un vélo à main adapté, le Baie-Comois Jimmy Pelletier représente l’exemple parfait de détermination et de courage.

Sportif naturel, reconnu pour ses exploits en vélo, à la course et particulièrement dans les grands raids d’aventure, Ian Beaulieu constitue un autre modèle inspirant, qui n’a jamais eu peur de pousser ses limites dans les moments les plus exigeants.

Capter l’attention

De passage à l’école Leventoux mercredi dernier, les deux ambassadeurs ont livré des témoignages inspirants, qui ont su capter l’attention des centaines de jeunes élèves réunis au gymnase de l’établissement.

Tout en dressant les grandes lignes de son parcours personnel et l’accident de la route qui l’a rendu paraplégique à l’âge de 19 ans, Jimmy Pelletier a raconté des moments forts de sa carrière qu’il a brillamment menée et ce, malgré son handicap.

« Vous avez devant vous Ian (Beaulieu) qui est debout sur ses deux jambes et moi avec mon fauteuil roulant. Pourtant, le message est le même. Peu importe ta situation, tout est possible dans la vie quand on fait les efforts pour le faire », a lancé Jimmy avec franchise.

Devenu populaire avec sa traditionnelle Randonnée de vélo, qui en sera bientôt à sa quatrième édition, Pelletier ne s’arrête pas là et continue de mijoter les grands projets, dont la traversée du Canada en vélo.

« Il ne faut pas avoir peur de foncer et il faut croire en nos rêves. L’objectif est de donner son maximum à chaque fois. Oui, il va y avoir des obstacles, mais cela ne doit jamais t’empêcher d’avancer. »

Belle réponse

L’initiative orchestrée par les responsables de la finale de la Coupe du monde de paracyclisme sur route a donné des résultats très positifs auprès des 12 institutions primaires sur le territoire de Baie-Comeau, de la péninsule Manicouagan et Pessamit.

« Au départ, l’objectif était de s’adresser aux jeunes des 4e, 5e et 6e années, mais les professeurs de tous les niveaux ont ensuite manifesté leur intérêt. Les plus petits comme les plus grands ont vraiment été très attentifs et réceptifs », a indiqué la directrice du comité organisateur, Christine Brisson, très satisfaite de la tournure des événements.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des