Le Jardin des glaciers améliore le belvédère Saint-Pancrace

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet

Baie-Comeau – Le Jardin des glaciers a lancé, la semaine dernière, sa nouvelle saison touristique à Baie-Comeau. D’ici le 25 août, il propose ses expériences nature et multimédia aux visiteurs de la région et d’ailleurs, notamment son nouvel arrêt au belvédère Saint-Pancrace.

Le belvédère situé à l’est de Baie-Comeau, sur la route 138, fait l’objet de promotion depuis l’an passé. « On l’intègre comme une trace postglaciaire », explique Patrick Pelletier, directeur des opérations et du développement à la Corporation plein air Manicouagan, propriétaire du site.

Le site donne une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent et sur le fjard Saint-Pancrace, cette baie prisée par les contrebandiers à l’époque de la prohibition de l’alcool dans les années 30 et qui, aujourd’hui, fait le bonheur de nombreux plaisanciers qui vont s’y réfugier pour y prendre du bon temps.

« On a commencé à restaurer l’endroit en 2017 », poursuit M. Pelletier. Trois panneaux d’interprétation ont été conçus et installés l’an dernier, en plus d’une pancarte signalétique indiquant l’endroit aux automobilistes. Il y a aussi eu quelques ajouts de barrotins (petits barreaux) et de marches menant au petit bâtiment sis au sommet du site afin d’offrir une vue en contre-plongée sur le panorama.

Les travaux d’amélioration se poursuivront dans les prochaines semaines. « À la fin de juillet, on devrait avoir un beau belvédère », assure le directeur. En deux ans, environ 10 000 $ auront été consacrés au site, et ce, grâce notamment à une subvention provenant du Fonds de mise en valeur du territoire public intramunicipal, géré par la MRC de Manicouagan.

Ça s’annonce bien

Avec ses deux éléments forts que sont la Vallée des coquillages et l’expérience multimédia à la Station d’exploration glaciaire, en plus de sa nouvelle attraction, le Jardin des glaciers prévoit une belle saison touristique. « Les réservations sont au rendez-vous pour les grossistes et les croisiéristes », mentionne M. Pelletier, en soulignant que plusieurs des personnes qui seront à bord du Disney Magic, lors de ses deux escales de septembre, ont déjà réservé leur visite.

Quant à l’achalandage touristique régulier, il devrait commencer dans les prochains jours avec la fin de l’année scolaire. Le Jardin des glaciers devrait encore une fois vivre sa période de l’été la plus achalandée de la semaine précédant les vacances de la construction à la semaine y succédant, c’est-à-dire de la mi-juillet à la mi-août.

Tourisme Côte-Nord

Du côté de Tourisme Côte-Nord et des autres acteurs de l’industrie, tout est aussi fin prêt pour accueillir les visiteurs. En date du 23 juin, l’ensemble des 20 lieux d’accueil et d’information touristique disséminés sur les 1 300 kilomètres de côte entre Tadoussac et Blanc-Sablon seront ouverts. Leurs 25 conseillers en séjour ont participé, au début de juin, au traditionnel Salon Découverte, tenu cette fois-ci à Havre-Saint-Pierre.

Le concours Entre nature et démesure invite à nouveau les visiteurs à prendre des égoportraits devant l’une des lettres du mot Côte-Nord, bien à la vue dans les lieux d’accueil et dans plusieurs attraits touristiques. Une soixantaine de lettres sont réparties sur le territoire.

Enfin, au-delà de ses incontournables, notamment la Route des Baleines, l’observation des mammifères marins, les plages et les phares, l’offre touristique 2018 suggère aux visiteurs de découvrir divers sites.

À la liste, il y a le circuit Grand nord, une aventure de 1 700 km sur les routes 389, 500 et 510 à partir de Baie-Comeau et l’hébergement insolite sous la forme de nichoirs d’oiseaux au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des