Un grand jour pour Gabriel Fortier et Xavier Bouchard

Par Sandro Célant 12:00 AM - 04 juillet 2018
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Gabriel Fortier et Xavier Bouchard attendaient ce moment depuis très longtemps et ont eu l’occasion de le vivre à fond, le 23 juin, quand ils ont été réclamés au Repêchage de la Ligue nationale de hockey.

Les deux espoirs du Drakkar font aujourd’hui partie de deux organisations professionnelles, soit celle du Lightning de Tampa Bay et des Golden Knights de Las Vegas.

Ne bénéficiant pas de choix de première ronde à l’encan de 2018, le Lightning a parlé une première fois au second tour, avec la 59e sélection au total, et a profité de l’occasion pour sélectionner le numéro 9 de l’équipage.

Reconnu pour sa grande vitesse et son intensité sur la patinoire, Gabriel Fortier a vite attiré l’attention de la troupe floridienne qui, malgré ses 5 pieds, 10 pouces et 170 livres, n’a pas hésité à choisir le patineur originaire de Lachine.

Un rêve

« C’est une journée dont tu rêves depuis que tu commences à jouer au hockey. Cela a été une superbe journée pour moi, mais aussi pour tout le monde qui m’a aidé depuis mes débuts », a commenté le joueur de centre, qui a compilé une fiche de 26-33-59 en 66 parties la saison dernière.

Impliqué au camp de développement de sa nouvelle équipe durant la semaine suivant le repêchage, le matelot du navire a avoué qu’il n’a pas été complètement surpris de se retrouver à Tampa Bay.

« J’avais eu des bonnes discussions avec les gens de l’organisation et surtout avec le recruteur Michel Boucher, qui avait vite démontré de l’intérêt. Malgré tout, tu ne sais jamais ce qui va se produire jusqu’au dernier moment, mais cela s’est très bien terminé », a commenté l’attaquant avec fierté.

Xavier Bouchard

De son côté, le défenseur Xavier Bouchard a dû patienter plus longtemps que son coéquipier junior avant de quitter son siège dans les gradins de l’American Airlines Center de Dallas afin de rejoindre le parquet.

Répertorié comme le 74e meilleur espoir selon la centrale de recrutement, le grand défenseur de 6 pieds, 4 pouces, 190 livres est finalement devenu la 185e sélection au total comme un choix de 6e ronde de la nouvelle concession du circuit Bettman.

« La journée du samedi a été chargée en émotions. C’était le fun de vivre ça avec ma famille et mes amis. C’est une chose qui arrive juste une fois dans une vie et j’ai voulu en profiter au maximum », a précisé le numéro 20 du Drakkar.

Attente

L’attente a été plus longue que prévue, mais en a grandement valu la peine.

« Quand j’ai entendu mon nom, toute la pression s’est relâchée. Je suis très content de faire partie de l’organisation des Golden Knights », a ajouté l’arrière, qui a trimé fort lors du récent camp de développement.

Après avoir connu un excellent départ (fiche de 4-30-34 en 63 parties, différentiel de – 4) à sa première saison dans le circuit Courteau, Bouchard a éprouvé plus d’ennuis en 2017-2018 comme en témoigne son dossier de 3-18-21 (différentiel de -30) en 65 matchs.

La fameuse guigne de la deuxième saison et la pression de trop vouloir en faire en cette année de repêchage ont sûrement affecté le jeu du défenseur de 18 ans. Maintenant qu’il est repêché, l’arrière droitier pourra se concentrer sur son jeu et, avec l’expérience acquise, revenir en force pour la prochaine campagne.

Contrairement à ses deux hivers précédents, Bouchard n’aura pas l’occasion de croiser son père Gilles lors des activités régulières de la LHJMQ, car l’ex-entraîneur et directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda a fait le saut chez les professionnels comme entraîneur-adjoint avec le Crunch de Syracuse de la Ligue américaine de hockey.

Partager cet article