La Côte-Nord fait un pas de plus dans l’électrification des transports

Par skennedy

Portneuf-sur-Mer – C’est à Portneuf-sur-Mer que Tourisme Côte-Nord et Hydro-Québec ont lancé la semaine dernière le réseau nord-côtier de bornes électriques. Cette première étape dans la concrétisation du réseau de recharge public de la Côte-Nord prévoit l’installation de 17 bornes d’ici 2019, un projet dont les coûts sont estimés à près de 450 000 $.

« Dans le cadre du plan d’action 2015-2020 en électrification des transports du gouvernement du Québec, diverses actions sont entreprises afin de favoriser les transports électriques, développer la filière industrielle tout en misant sur un environnement favorable. L’expansion du réseau de recharge public pour véhicules électriques au Québec en fait partie », dit Natalia Marcilese de Tourisme Côte-Nord.

Dans la réalisation de cette première phase du projet, 17 municipalités ont été consultées en fonction de critères précis, tels que le respect d’une distance de plus ou moins 75 kilomètres entre chaque borne, le type de bornes déjà présentes sur le territoire et les activités offertes dans les localités afin d’occuper le visiteur durant la recharge de son véhicule. « Ce sont 14 bornes de 240 volts et 3 bornes rapides à courant continu qui seront installées entre 2018 et 2019 », précise le directeur général de Tourisme Côte-Nord, Mario Leblanc.

Le projet a été financé entre autres grâce au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), par Électrification des transports chez Hydro-Québec de même que par les municipalités impliquées, qui doivent assumer 20 % du coût d’achat et d’installation de la borne.

À titre d’exemple, une borne standard de 240 volts exige un investissement de 1 600 $ pour chacune des 14 localités qui ont adhéré à la première phase du projet. « Les bornes rapides impliquent un investissement plus important des municipalités, soit une somme de 14 000 $ puisqu’elle coûtent 70 000 $ chacune », précise Mme Marcilese.

« Enfin, la Côte-Nord passe en mode électrique », a lancé Réjean Porlier, maire de Sept-Îles et président de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord.« Il y a fort à parier que la demande augmentera rapidement. Nous aviserons Mme Christine Beaulieu de la pièce J’aime Hydro que pour sa prochaine escapade dans notre belle région, elle n’aura pas à faire preuve d’autant d’ingéniosité pour faire le plein. Merci à nos partenaires pour leur leadership et leur importante contribution. Un projet qui cadrait parfaitement avec le FARR », a-t-il notamment lancé.

Les villes de Baie-Comeau et Sept-Îles ont opté pour la borne rapide, qui sera installée à l’automne 2018 alors que Port-Cartier prévoit procéder à l’installation en 2019.

Afin de sensibiliser la population et d’encourager l’application du plan d’action 2015-2020 du gouvernement en électrification des transports, des essais routiers ont été offerts à l’assistance par l’Association des véhicules électriques de la Côte-Nord après la conférence de presse à laquelle assistaient, outre M. Porlier, la présidente de Tourisme Côte-Nord Josée Girard, France Lampron d’Hydro-Québec, David Manningham de l’Association des véhicules électriques du Québec et le maire de la localité hôte de l’événement, Gontran Tremblay.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des