Croisières Baie-Comeau se réjouit pour la Manicouagan – Un nouveau sommet de tours vendus grâce au Disney Magic

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 01 août 2018
Temps de lecture :
Le Disney Magic mouillera dans le port de Baie-Comeau les 25 et 30 septembre. Photos archives Le Manic

Le Disney Magic s’arrêtera à Baie-Comeau les 25 et 30 septembre. Photo CruiseMapper

Baie-Comeau – À moins de deux mois des deux escales du Disney Magic, Croisières Baie-Comeau se prépare à connaître un sommet historique dans le nombre d’excursions vendues et, dans la même veine, du nombre d’autocars requis pour transporter tout ce beau monde aux quatre coins de la Manicouagan.

Le navire de la compagnie Disney Cruises, spécialisé dans les croisières familiales, doit s’arrêter à Baie-Comeau le 27 septembre, dès son arrivée dans les eaux du fleuve Saint-Laurent en provenance de New York. Après des escales à Saguenay et à Québec, il reprendra la mer vers son port de départ en s’arrêtant une deuxième fois chez nous le 30 septembre.

« Ça va être les deux escales qui vont avoir le plus de tours vendus pour visiter les attraits, selon les chiffres qu’on a en ce moment. C’est vraiment des excellentes nouvelles pour la Manicouagan. Le Parc Nature, le Village forestier et le Jardin des glaciers, ils ont tous été sélectionnés », se réjouit Renée Dumas, directrice générale de Croisières Baie-Comeau.

Huit autocars devront être en place sur le quai, en plus de deux navettes (des autobus scolaires) pour chacune des deux escales du Disney Magic, dont la capacité est de 2 800 passagers et membres d’équipage. Autant d’autocars, c’est du jamais-vu et cela nécessite d’importantes mesures de sécurité, notamment pour la planification d’allées piétonnières aux abords.

La dernière marque la plus élevée était de cinq ou six autocars, se souvient Mme Dumas, en faisant référence au passage de l’Eurodam.

Des activités

Croisières Baie-Comeau poursuit aussi la préparation d’activités pour la population en marge du passage du Disney Magic. On en saura plus dans les prochaines semaines. Cependant, depuis l’annonce en grandes pompes de mai 2017 traitant du passage du navire, le scénario a évolué quelque peu, admet la directrice générale. Des éléments ont dû être écartés.

Ainsi, les mascottes du navire ne débarqueront pas pour aller à la rencontre des petits et grands en ville, contrairement à ce que Croisières Baie-Comeau aurait souhaité. Par contre, des surprises sont toujours possibles, notamment une visite de l’un ou de plusieurs personnages à l’hôpital, mais ce genre d’événement n’est jamais confirmé à l’avance, selon la directrice.

Des bailleurs de fonds ont été interpellés pour faire de la présence du Disney Magic un moment inoubliable. La MRC de Manicouagan a déjà consenti une aide de 17 000 $. Une réponse est attendue de Tourisme Côte-Nord. « On espère autant », souligne Mme Dumas, en faisant référence à la contribution de la MRC. La mise de fonds de Croisières Baie-Comeau correspondera à 20 % du budget.

Baleines noires

Une chose est sûre, c’est que ce ne sont pas les baleines noires qui empêcheront le navire de mouiller dans les eaux de Baie-Comeau.

« S’il y a quelque chose avec les baleines, ils (l’équipage et les passagers) vont arriver la veille », s’est fait confirmer Renée Dumas en référence à l’escale du 25 septembre.

En 2017, quatre escales de croisière ont été annulées à Baie-Comeau en raison de la nouvelle réglementation de Transports Canada concernant la réduction de la vitesse des navires de 20 mètres et plus dans l’ouest du golfe du Saint-Laurent afin de protéger les baleines noires.

Partager cet article