Auto Manic Honda passe aux mains du groupe Jean Dumas

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 02 août 2018
Temps de lecture :

Dave Bradette, du groupe Jean Dumas multiconcessionnaire, pose en compagnie de l’ancien propriétaire, François Blouin, devant la façade d’Auto Manic Honda. Photo courtoisie

Baie-Comeau – Une nouvelle raison sociale fera bientôt son entrée dans le monde des concessionnaires automobiles à Baie-Comeau. Auto Manic Honda deviendra Jean Dumas Honda Baie-Comeau après qu’une transaction ait fait passer l’entreprise baie-comoise dans le giron du groupe Jean Dumas multiconcessionnaire.

Déjà propriétaire de huit concessions de différentes marques dans la région du Lac Saint-Jean, le groupe a officiellement acquis la concession Honda de Baie-Comeau le 31 juillet.

Les pourparlers ont été rapides. M. Dumas a été approché par François Blouin, l’ex-propriétaire d’Auto Manic Honda, voilà tout au plus deux mois et les deux parties en sont venues à une entente dans un court laps de temps.

« On était préapprouvés par Honda », précise M. Dumas, en soulignant que les dirigeants d’Honda connaissent l’excellente réputation de son groupe, d’ailleurs déjà propriétaire de Jean Dumas Honda à Saint-Félicien.

« On est sollicités beaucoup pour l’achat de nouvelles concessions. On ne pensait pas vraiment à votre beau coin de pays », a reconnu M. Dumas. Il ajoute cependant que la région du Lac Saint-Jean et celle de la Manicouagan ont quand même plusieurs similitudes.

Les groupes de concessionnaires automobiles ont la cote ces temps-ci. Faut-il rappeler qu’au cours de l’année 2017, le Groupe Olivier, dont le siège social se trouve à Saint-Hubert, a acquis trois concessions à Baie-Comeau tandis que l’Ami junior Côte-Nord (une division de l’Ami junior actif dans Charlevoix et au Saguenay-Lac-Saint-Jean) a fait de même pour quatre autres. Il ne reste plus que La Flèche auto Ford et Carrefour Chevrolet Buick GMC comme indépendants.

Fiabilité de la marque

Si Jean Dumas multiconcessionnaire a fait le saut aussi vite pour une expansion à Baie-Comeau, c’est aussi en raison de la marque. Honda, a-t-il dit, a une clientèle fidèle et des véhicules fiables. Cette fiabilité fait qu’une concession Honda est « plus facile à gérer que la moyenne des concessions », a assuré celui qui a bien l’intention de conserver l’équipe d’employés en place.

Le lave-auto Manic, qui a ouvert ses portes en décembre dernier et est propriété d’Auto Manic Honda, fait partie de la transaction. « On l’a gardé aussi. Ça nous donne vraiment une place additionnelle pour l’esthétique automobile », a précisé M. Dumas. Il ajoute que ça libère aussi de l’espace pour la mécanique.

Le nouveau propriétaire n’a pas voulu dévoiler le montant de la transaction. « Mon comptable n’aime pas ça », a-t-il lancé d’un ton amusé.
Fait à noter, M. Dumas est en affaires depuis 1986. Il avait alors acheté la concession Ford de son père à Saint-Félicien.

Passer le flambeau

À 42 ans, l’ancien propriétaire d’Auto Manic Honda tourne la page sur le domaine de l’automobile après 21 ans, dont 18 à son compte. Le temps est venu pour lui de passer le flambeau, a souligné M. Blouin dans une publication sur Facebook. Il a aussi insisté sur la mutation qui se vit depuis un temps dans ce secteur. «De grands joueurs s’installent et assurent une standardisation du mode d’affaire qui est professionnel et viable. Le consommateur y gagne sur de nombreux points », a-t-il écrit.

Pour le moment, M. Blouin affirme vouloir s’accorder une pause du côté professionnel. Pour la suite des choses, il dit faire confiance en la vie. Une chose est sûre, ce passionné de chasse, de pêche et de motoneige confirme son intention de demeurer en région.

Auparavant contrôleure et directrice générale adjointe à la concession Honda du boulevard La Salle, Kathleen Gagné devient directrice générale.

Partager cet article