Paracyclisme : Baie-Comeau candidate pour les Championnats du monde

Par Sandro Célant 12:00 AM - 23 août 2018
Temps de lecture :
Baie-Comeau possède une belle réputation sur la scène internationale du paracyclisme et les responsables souhaitent demeurer actifs encore très longtemps. Photo David Martin

Baie-Comeau possède une belle réputation sur la scène internationale du paracyclisme et les responsables souhaitent demeurer actifs encore très longtemps. Photo David Martin

Baie-Comeau – « C’est officiel. Nous allons soumettre notre candidature pour les prochains Championnats du monde de 2021 ainsi que des étapes de la Coupe du monde pour 2022 et 2023. »

Interrogée sur l’avenir de l’événement d’envergure à Baie-Comeau, la directrice Christine Brisson a confirmé les intentions de son comité organisateur, qui peut compter sur l’appui de la ville dans sa requête.

Le mandat initial prévoit une autre étape finale de la Coupe du monde de paracyclisme sur route au mois d’août 2019. En 2020, avec les Jeux paralympiques de Tokyo, il n’y aura pas d’épreuve de la coupe au calendrier officiel.

« Nous souhaitons revenir à la charge pour 2021, 2022 et 2023, mais également tenter de présenter une compétition majeure de cyclisme en 2020 afin d’offrir et organiser ce type de rendez-vous sur une base annuelle. »

Retombées économiques
Les récentes études estiment des retombées économiques évaluées à 3,5 M$ pour la région et jusqu’à 6 M$ pour la province. Les hôtels ont affiché complet pendant plus d’une semaine sans oublier les affaires en or réalisées par les restaurateurs.

« Baie-Comeau s’est forgée une belle réputation au fil des années et le fait d’attirer près de 200 athlètes et 29 nations en 2018 le démontre très bien. L’an prochain, la réponse devrait être aussi bonne sinon meilleure à une année des Jeux paralympiques », a confirmé Louis Barbeau.

Le délégué de la Fédération québécoise des sports cyclistes a précisé que les villes hôtesses des deux prochains championnats du monde étaient déjà connues.

« Pour la suite des choses il faudra voir. Les gens de gestion SPACT sont bien appuyés. La Ville de Baie-Comeau est derrière le projet et tout demeure possible. »

Partager cet article