Trace potentielle d’hydrocarbures dans l’anse du Moulin

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Trace potentielle d’hydrocarbures dans l’anse du Moulin
Des traces de ce qui semble être des hydrocarbures ont été relevées dans l'anse du Moulin, près des installations de l'aluminerie Alcoa. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Des traces de ce qui semble être des hydrocarbures ont été relevées jeudi dans le secteur de l’anse du Moulin, à Baie-Comeau, près du quai de l’aluminerie Alcoa. L’entreprise est intervenue et Urgence-Environnement s’est rendue sur place pour cet événement qui s’est rapidement dissipé de lui-même.

Peu de détails ont filtré jusqu’ici à propos de cet incident. Urgence-Environnement a été informée de cette potentielle présence d’hydrocarbures, dont elle ignore pour l’instant la nature. On sait toutefois que les traces observées provenaient de l’émissaire pluvial de l’aluminerie

Un représentant du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques est allé constater la situation sur place.

De son côté, l’aluminerie Alcoa assure qu’il n’y a pas eu d’incident environnemental à l’usine au cours des dernières heures, après avoir réalisé l’inspection de tous ses équipements jeudi matin.

L’entreprise a néanmoins déployé ses protocoles d’intervention et a fait appel à une entreprise spécialisée pour récupérer cette « iridescence associée à des hydrocarbures », d’après les termes du ministère.

En milieu d’après-midi jeudi, tous les intervenants avaient quitté le site car les traces potentielles d’hydrocarbures avaient disparu, mais la compagnie soutenait qu’elle continuait de surveiller la situation de près. Pour sa part, Urgence-Environnement dit s’être assuré que les mesures nécessaires à la sécurité de la population et à la protection de l’environnement étaient bien en place.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des