Le Drakkar se prépare pour l’équipe de l’heure

Par Sandro Célant 12:00 AM - 20 octobre 2018
Temps de lecture :
Les joueurs du Drakkar, qui revêtiront le chandail rose samedi prochain, se préparent pour un autre gros test à l’occasion de ce programme double face aux Huskies de Rouyn-Noranda. Photo Denis Thibault

Les joueurs du Drakkar, qui revêtiront le chandail rose samedi prochain, se préparent pour un autre gros test à l’occasion de ce programme double face aux Huskies de Rouyn-Noranda. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – De retour devant ses partisans, le Drakkar se prépare pour deux autres défis importants, vendredi et samedi, quand il recevra la visite de l’équipe de l’heure dans le circuit Courteau, les Huskies de Rouyn-Noranda.

Meneurs au classement général en date du 16 octobre, un point devant le Drakkar, les hockeyeurs de l’Abitibi s’amènent en ville sur une séquence de huit victoires consécutives et n’ont pas subi la défaite depuis le 22 septembre.

La troupe de l’entraîneur-chef Mario Pouliot produit à plein régime avec neuf gains à ses dix premières parties en plus d’occuper le premier rang de la ligue au chapitre des buts marqués (52) et accordés (24).

« Cela va être un bon test face à une autre équipe de tête. Outre notre dernier match contre Drummondville, les gars ont bien réagi face à des clubs favoris comme notre dernière victoire contre Halifax », a commenté le pilote Martin Bernard.

Victimes de leur première défaite (7-1) en temps régulier, jeudi passé, lors du premier match de leur récent périple, les membres de l’équipage n’ont pas mal joué même s’ils sont revenus à la maison avec un bilan de 1-2.

« Nous avons connu un mauvais match contre les Voltigeurs et ce sont des choses qui arrivent durant une saison. Les joueurs ont toutefois bien rebondi, le lendemain, contre Québec et auraient mérité un bien meilleur sort à Rimouski. »

Après avoir pris la mesure des Remparts par la marque de 6-2, les vikings du navire ont fait face à un gardien de but en très grande forme, dimanche, quand Colton Ellis a bloqué 42 rondelles pour permettre à l’Océanic de gagner 4-1.

Les Nord-Côtiers ont bombardé le numéro 92 de 27 tirs au cours du troisième engagement. « Nous avons été en contrôle durant la majeure partie de la rencontre. Ils ont capitalisé sur quelques petites erreurs. Pour le reste, c’est leur gardien qui nous a volé le match. »

Malgré cette défaite amère, le dirigeant a quand même apprécié la réaction de ses hommes durant le voyage. « Après une mauvaise partie dans le système, tous les joueurs se sont retroussé les manches et ont bien travaillé collectivement tout en respectant notre structure de jeu. Il faudra continuer de jouer de la même façon contre les Huskies », a ajouté le patron derrière le banc.

En vitesse

Avec son dossier actuel de 8-2-0-1, le Drakkar connaît son meilleur début de saison depuis la campagne 2011-2012 alors qu’il était dirigé par un certain Mario Pouliot…Blessé à un genou, le vétéran joueur de centre Christopher Benoît a repris l’entraînement sur la glace au cours des derniers jours. Son cas est réévalué quotidiennement.

Partager cet article