Samuel L’Italien inspire de nouveau le Drakkar

Par Sandro Célant 12:00 AM - 01 novembre 2018
Temps de lecture :
????????????????????????????????????

Inspiré par une autre brillante performance du vétéran Samuel L’Italien (19), le Drakkar a repris les commandes du classement général, mercredi soir, grâce à un gain de 5-2 sur les Olympiques de Gatineau. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Inspiré par une autre brillante prestation du vétéran Samuel L’Italien, le Drakkar a inscrit une huitième victoire en neuf matchs à domicile, mercredi soir, quand il a pris la mesure des Olympiques de Gatineau par le pointage de 5-2 devant 1 335 amateurs au centre Henry-Leonard.

Victorieux dans une quatrième partie d’affilée, les joueurs locaux ont profité de cette 13e victoire pour reprendre les commandes du classement général au sein de la LHJMQ.

Auteur d’une performance d’un but et trois passes lors du duel précédent face aux Saguenéens de Chicoutimi, le grand numéro 19 du navire (il a atteint le plateau des 100 points en carrière) a poursuivi sa séquence fructueuse en attaque.

L’Italien a donné le ton en marquant les deux premiers buts de son club en première période avant de se faire complice sur le troisième (Jordan Martel) en début de deuxième période.

Unités spéciales

Les unités spéciales ont joué un rôle déterminant pour le Drakkar, qui a inscrit trois de ses quatre premiers filets de la rencontre alors qu’il évoluait avec l’avantage d’un homme sur la patinoire.

Les détenteurs du premier rang ont su faire preuve d’opportunisme en marquant cinq fois sur seulement 15 lancers au cours des 40 premières minutes de la partie.

« Ce soir, les unités spéciales ont fait la différence. Trois buts avec le jeu de puissance et le désavantage numérique (aucun but accordé en six infériorités) a réalisé le travail », a vite reconnu le pilote Martin Bernard.
En avance 2-1 après 20 minutes de jeu, les membres de l’équipage ont donné un bon coup au deuxième tiers avec une poussée décisive de trois buts en moins de 12 minutes d’intervalle.

« On va prendre les deux points même si notre travail à cinq contre cinq a été très ordinaire. La cohésion a fait défaut. Il y a eu un petit peu trop de dentelle en attaque et c’est pourquoi nous allons ajuster le tir pour le prochain match », a ajouté l’entraîneur-chef.

Le 27

Jordan Martel (un but, une passe) a aussi bien fait en compagnie de ses partenaires de trio Samuel L’Italien et Yaroslav Alexeyev (trois mentions d’aide). Le numéro 27 a marqué une fois, mais aurait pu facilement en ajouter un ou deux buts de plus à son actif.

Cas incertain avant la partie, Ivan Chekhovich (son 11e de la saison) a encore noirci la feuille de pointage tout comme D’Artagnan Joly, auteur du cinquième but des siens.

Manix Landry et Charles-Antoine Roy ont sonné la riposte face au gardien de but Kyle Jessiman (29 arrêts) très alerte devant le filet des vainqueurs.

Le Drakkar sera de retour devant ses supporteurs, samedi prochain, quand il recevra la visite des Sea Dogs de Saint John.

Partager cet article