Parti conservateur : François Corriveau dépose son bulletin de mise en candidature

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 20 novembre 2018
Temps de lecture :

Le directeur général de la Ville de Baie-Comeau, François Corriveau, confirme son intention de briguer les suffrages à une éventuelle course à l’investiture du Parti conservateur du Canada dans la dans la circonscription de Manicouagan. Photo archives Le Manic

Baie-Comeau –  C’est confirmé! François Corriveau sera bel et bien candidat dans la course à l’investiture du Parti conservateur du Canada dans la circonscription de Manicouagan en vue des élections du 21 octobre 2019 au pays.

Le directeur général de la Ville de Baie-Comeau a mis fin, mardi midi, aux rumeurs qui circulaient depuis quelque temps. Il affirme être le premier candidat à déposer officiellement un bulletin de mise en candidature conforme.

« Tous les éléments qui me manquaient, je les ai maintenant », dit l’homme de 49 ans pour expliquer le fait qu’il annonce ses couleurs aujourd’hui, le 20 novembre, plutôt qu’à la fin du mois, comme il le laissait entendre la semaine dernière. Au cours du dernier weekend, M. Corriveau a complété son dossier, dont l’obtention des 25 signatures nécessaires de personnes l’appuyant.

Entamée le 15 novembre, la période de dépôt des candidatures doit prendre fin le 29. Si plus d’un candidat est dans la course, un scrutin sera tenu d’ici à la mi-janvier. Pour le moment, M. Corriveau ignore quelle forme il prendrait. Pour voter , les gens devraient être membres du parti avant le 6 décembre.

Le président de la Commission scolaire du Fer à Sept-Îles, Rodrigue Vigneault, a déjà annoncé son intention de briguer les suffrages à une éventuelle investiture.

Depuis mai

Ce n’est pas d’hier que l’ancien député de l’ADQ dans Saguenay de 2002 à 2003 envisage porter les couleurs conservatrices au fédéral. Il est d’ailleurs en contact depuis mai dernier avec le lieutenant québécois du parti, Alain Rayes.

Cet homme politique, que M. Corriveau a côtoyé lorsqu’il était député à l’Assemblée nationale du Québec et qu’il admire pour son travail comme maire de Victoriaville et aujourd’hui comme député fédéral, s’est montré tenace et convaincant, précise le Baie-Comois.

« Il a su réveiller en moi cet instinct combatif et ce goût de défendre les gens de mon coin de pays qui était en dormance depuis le départ de l’ADQ de Mario Dumont », reconnaît M. Corriveau. Cependant, avant de prendre une décision, il se devait de mesurer ses appuis. « Les réponses obtenues jusqu’à maintenant m’incitent à faire un pas de plus dans cette direction », dit-il.

« Comme à l’époque de l’ADQ, je sens que je peux contribuer à nous remettre sur la carte avec les conservateurs », souligne l’avocat de formation, également sculpteur caricatural, officiel municipal agréé et administrateurs de plusieurs organisations de développement économique et touristique.

Fait à noter, s’il représente effectivement le Parti conservateur du Canada aux prochaines élections fédérales, M. Corriveau s’absentera de son poste pendant la campagne électorale, une période qui pourrait durer de cinq à sept semaines. Il prévoit alors utiliser ses vacances annuelles ou encore se prévaloir d’un congé sans solde.

Partager cet article