Le Drakkar l’échappe en prolongation

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar l’échappe en prolongation
Le capitaine Gabriel Fortier a été un pilier dans la victoire des siens avec deux buts et une passe. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Même s’il a récolté un point au classement, le Drakkar a amorcé son périple dans les Maritimes sur une note perdante, jeudi soir, quand il s’est incliné 5-4, en prolongation, devant les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Inspirés par le vétéran Mitchell Balmas, les patineurs de la Nouvelle-Écosse sont parvenus à renverser la vapeur et venger, du même coup, une défaite de 7-4 encaissée à Baie-Comeau, le 16 novembre dernier.

L’attaquant de 20 ans a volé la vedette devant les 2 123 amateurs réunis au Centre 200 de Sydney. Balmas a couronné une autre soirée du tonnerre quand il a complété son tour du chapeau avec le filet décisif inscrit après seulement 21 secondes d’écoulées à la période de surtemps.

Les membres de l’équipage avaient pourtant amorcé la rencontre en force en se forgeant une avance de 3-1 après l’engagement initial grâce aux filets du capitaine Gabriel Fortier, de la recrue Brendan St-Louis (son 1er en carrière) et du 20e de la saison du Russe Ivan Chekhovich.

Deuxième période

Les visiteurs ont éprouvé plus d’ennuis en début de deuxième période. Mitchell Balmas a inscrit son premier but de la soirée pour réduire l’écart à un but avant de voir le défenseur Xavier Bouchard commettre une erreur coûteuse dans son territoire.

Le grand numéro 20 a causé un autre revirement dans sa zone défensive. En voulant se racheter, il a écopé d’une punition mineure, qui a permis aux locaux de créer l’égalité à deux partout grâce au deuxième filet de la partie de la première étoile du match.

« Les gars ont très bien entrepris le match. Les unités spéciales ont été efficaces. Il y a toutefois eu des revirements coûteux et des mauvaises couvertures qui ont fait mal par la suite », a reconnu l’entraîneur-chef Martin Bernard.

Malgré tout, les Nord-Côtiers sont parvenus à reprendre les devants 4-3 grâce au 17e filet de la saison de Nathan Légaré réussi lors d’un jeu de puissance en fin de deuxième période.

Limité à seulement quatre tirs au but derniers tiers, le Drakkar n’a pas aidé sa cause. « Les joueurs ont cessé de mettre des rondelles au filet. Tout le monde cherchait le jeu parfait et c’est ce qui a fait la différence », a ajouté le pilote du navire.

En vitesse

Egor Sokolov et Gabriel Proulx ont réussi les autres buts des vainqueurs face au gardien Justin Blanchette, qui n’a rien à se reprocher dans la défaite…En congé vendredi, le Drakkar tentera de se reprendre, samedi soir, à Halifax.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des