La Régie des matières résiduelles reçoit 189 carcasses d’orignaux

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 24 novembre 2018
Temps de lecture :
Les carcasses de 189 orignaux ont été apportées à l’écocentre de la Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan cet automne. Photo courtoisie

Les carcasses de 189 orignaux ont été apportées à l’écocentre de la Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan cet automne. Photo courtoisie

Baie-Comeau – La Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan (RGMRM) vient de compléter sa collecte annuelle de restes d’orignaux avec un bilan de 189 carcasses acheminées à son écocentre et 21,28 tonnes ayant pris le chemin du site d’enfouissement.

La troisième édition de cette cueillette s’est déroulée du début septembre jusqu’à la mi-novembre. Le résultat 2018 révèle une baisse de près de 35 % par rapport aux 287 carcasses traitées l’an dernier. Carolyn Thibault, coordonnatrice en environnement à la RGMRM, croit que l’interdiction touchant les captures de femelles cette année pourrait expliquer la situation.

Au-delà du nombre de carcasses enregistrées, l’important, précise Mme Thibault, c’est qu’il n’y a pas eu de restes d’orignaux trouvés dans les bacs de recyclage ou encore dans les conteneurs près des commerces et des institutions. Elle rappelle que le but de l’opération de collecte est justement d’éviter la contamination des matières recyclables.

Fait à noter, aucun cas de restants d’orignaux laissés dans la nature près des zones urbanisées n’a également été rapporté à l’organisme.

L’opération automnale de la RGMRM est un service offert gratuitement aux citoyens.

Partager cet article