Le portail d’entrée de Pointe-aux-Outardes prend forme

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Le portail d’entrée de Pointe-aux-Outardes prend forme
Le futur portail d’entrée de la municipalité de Pointe-aux-Outardes prend forme. Les travaux de construction et d’aménagement sont sur le point de se terminer et les plantations de végétaux iront au printemps 2019. Photos Le Manic

Baie-Comeau – La première phase du projet d’aménagement d’un portail d’entrée à Pointe-aux-Outardes prend forme à l’intersection de la route 138 et du chemin Principal, même si les activités y commenceront au retour des beaux jours en 2019.

La majeure partie des travaux de 130 000 $ devrait maintenant être terminés ou encore sur le point de l’être. Ils ont été entamés vers la mi-octobre. « Il restera des petites choses à faire au printemps, comme la plantation de divers arbustes », note le maire Serge Deschênes.

Ce portail d’entrée, faut-il rappeler, est installé sur un vaste terrain humide, une tourbière dans les faits, déboisé par la municipalité voilà plusieurs années et utilisé comme stationnement pour les gens faisant du covoiturage. À terme, il constituera en quelque sorte une vitrine pour la localité.

La Place du marché

Sur le site, on retrouvera notamment la Place du marché, constituée de trois kiosques doubles installés un peu en forme de cercle. « C’est pour offrir à nos producteurs et nos artistes un endroit pour vendre les produits de leur culture et de leur art. On veut promouvoir notre produit local », indique M. Deschênes.

Ce dernier rappelle d’ailleurs les richesses de sa municipalité avec ses trois bleuetières, son producteur de pommes et autres petits fruits, ses alpagas, ses agneaux et la ferme Gaïa, entre autres choses. Ce sont toutes des entreprises qui pourraient profiter de la Place du marché dès l’été 2019.

Au cours de sa dernière saison, Gaïa a d’ailleurs offert les fruits de ses récoltes sous un petit chapiteau installé près de l’intersection de la route 138 et du chemin Principal.

Plus encore

Mais il y aura plus que la Place du marché sur le site. Un bâtiment principal a été érigé afin de servir de kiosque d’accueil. Une section est fermée et l’autre, ouverte, donne sur une terrasse. Tout est accessible pour les personnes à mobilité restreinte, précise le maire.

Une passerelle fait le tour d’une partie de la tourbière. On y retrouvera quelques panneaux d’interprétation traitant notamment des particularités de ce milieu humide, de sa végétation et de ses insectes.

Une aire gazonnée sera aménagée pour s’adonner à différents jeux de ballon ou de frisbee, poursuit M. Deschênes. Des modules de jeux pour les petits seront également sur place. Fait à noter, le stationnement pour les gens faisant du covoiturage demeure.

Depuis les premiers balbutiements du projet en 2015, un montant de 191 000 $ a été investi. Quelques bailleurs de fonds ont apporté leur contribution, principalement Hydro-Québec, par l’entremise du programme de mise en valeur intégrée, et la Société du Plan Nord.

La grande majorité des fournisseurs nécessaires pour les travaux et les infrastructures proviennent de la municipalité, note M. Deschênes avec fierté.

Pointe-aux-Outardes planifie une deuxième phase en 2019 afin de bonifier les aménagements déjà réalisés.

M. Deschênes fait référence à de l’éclairage, à des aires de stationnement pour les véhicules récréatifs dont les occupant souhaitent y passer la nuit et à un panneau à message variable destiné à faire la promotion des attraits touristiques de la municipalité.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des