Le froid peut être dangereux, rappelle la CNESST

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Le froid peut être dangereux, rappelle la CNESST
La CNESST rappelle les dangers liés à l’exposition au froid pour les travailleurs qui se trouvent à l’extérieur. Photo iStock

Baie-Comeau – Le froid est particulièrement cruel par les temps qui courent et dans les circonstances, travailler à l’extérieur peut s’avérer dangereux. C’est pourquoi la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) fait son rappel annuel sur les facteurs de risques liés à l’exposition au froid.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, dès que la température ambiante est inférieure à 5 degrés Celsius, l’exposition au froid peut avoir des effets directs sur la santé. Par conséquent, lorsque des travaux extérieurs doivent être réalisés, travailleurs et employeurs doivent porter une attention particulière à certains aspects, comme bien sûr l’exposition ou non au vent.

On recommande aussi le port de vêtements adaptés aux conditions de travail, isolants et secs en tout temps. Il faut changer les vêtements humides pour des vêtements secs aussi souvent que nécessaire.

La CNESST suggère également une alternance travail-réchauffement, soit de prévoir des pauses en durée et en nombre suffisants dans un endroit chauffé. Évidemment, ces pauses doivent être plus nombreuses plus il est froid.

Il faut de plus éviter de rester immobile ou de fournir un effort physique trop important lorsqu’il fait froid. La cadence et la charge de travail doivent donc être adaptées aux conditions.

Finalement, il faut savoir reconnaître les premiers signes et symptômes d’engelures afin que les premiers soins soient prodigués dans les plus brefs délais.

Prévenir les contraintes

Afin de prévenir les contraintes thermiques liées au froid, la CNESST suggère d’abord de former et informer les travailleurs sur les effets de l’exposition au froid, les facteurs de risques, les mesures préventives, les signes et symptômes ainsi que les mesures d’urgence liés au travail extérieur par temps froid.

L’installation d’écrans limitant ou empêchant l’exposition des travailleurs au vent est bien sûr recommandée.

Il faut aussi préférer porter plusieurs couches de vêtements à un seul vêtement épais. « La couche la plus près du corps doit être isolante et éloigner l’humidité de la peau pour la maintenir sèche, alors que la couche extérieure doit couper le vent », rappelle la CNESST dans un communiqué.

Pour en savoir plus sur les risques et les moyens de prévenir les lésions dues au froid, on consulte le www.cnesst.gouv.qc.ca/froid.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des