Pour La Vallée des Roseaux et la Fondation du cancer du sein – La Randonnée des neiges revient pour une sixième édition

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
Pour La Vallée des Roseaux et la Fondation du cancer du sein – La Randonnée des neiges revient pour une sixième édition
La Randonnée des neiges Manicouagan sera de retour le 2 février entre Baie-Comeau et Franquelin. L’événement est toujours agrémenté d’un concours de décoration des motoneiges. Photos courtoisie

Baie-Comeau – La Randonnée des neiges Manicouagan sera de retour le 2 février pour une sixième année d’affilée. Tout comme en 2018, les profits seront versés à La Vallée des Roseaux et à la Fondation du cancer du sein du Québec.

Responsable de l’organisation, Karine Tremblay espère une belle participation. En moyenne, autour de 70 à 80 motoneigistes sont de l’aventure. « D’après moi, cette année, ça s’annonce pour être big », souligne-t-elle avec entrain en faisant référence à la promotion de l’événement qui a commencé plus tôt cette fois-ci.

Tous les profits entourant l’événement seront versés aux deux organismes. La maison de soins palliatifs de Baie-Comeau recevra 75 % du montant amassé et la fondation, 25 %. En 2018, 2 150 $ ont été recueillis. C’était une petite année.

Le jour J

Le départ est prévu à 10 h 30 de la station de ski du mont Ti-Basse, mais les inscriptions se prendront de 9 h à 10 h.

Les motoneigistes convergeront vers Franquelin, où un dîner leur sera servi au centre des loisirs. Le retour s’effectuera en après-midi. Il sera possible de revenir par le même sentier qu’à l’aller ou encore prolonger la ballade en faisant une boucle par le chemin du lac La Loutre, ce qui allongera le périple.

Un souper et une soirée suivront à la station de ski. Un encan silencieux et la vente de moitié-moitié sont prévus afin d’amasser des fonds. Le dévoilement du montant recueilli sera aussi fait à cette occasion.

L’organisatrice précise que les gens intéressés peuvent participer au dîner ou au souper sans pour autant avoir pris part à la randonnée. Des billets sont en vente à cet effet.

Les premières années

De 2014 à 2016, la randonnée portait le nom de Kelly Shires, une fondation qui soutient financièrement et directement les femmes et les hommes atteints d’un cancer du sein. Pendant ces trois années, un total de 26 000 $ a été amassé, mais aucune somme d’argent n’a été redistribuée dans la région en raison de l’absence de demande en ce sens, selon Karine Tremblay.

« On incitait les gens à faire des demandes d’aide financière », précise l’organisatrice, soulignant que des personnes auraient pu s’y qualifier, mais, souvent par gêne, elles s’en privaient.

En 2017, la randonnée de motoneigistes de la Manicouagan a choisi de soutenir Centraide avec les 2 115 $ amassés. En 2018, la cause du cancer a à nouveau été embrassée avec La Vallée des Roseaux et la Fondation du cancer du sein du Québec.

« Je veux en garder pour notre région et nos malades à nous », insiste celle qui a vu le cancer emporter ses deux grands-pères, qui ont d’ailleurs terminé leurs jours à la maison de soins palliatifs.

En plus de la pensée qu’elle a pour ses deux aïeux, la jeune femme donne de son temps à l’organisation de la Randonnée des neiges Manicouagan depuis la toute première édition, par amour pour la motoneige. « Je trouve ça le fun de rassembler du monde, comme ça, pour une bonne cause. On rend l’utile à l’agréable », explique-t-elle.

Fait à noter, si les profits des deux dernières années ont été passablement en deçà de ce qui avait été recueilli auparavant, c’est principalement en raison du froid sibérien qui sévissait lors des randonnées. « Il a tellement fait froid que tout le monde a annulé à la dernière minute. Le froid, ça n’avait pas d’allure », conclut Karine Tremblay, en rappelant que pour certains participants, cette randonnée demeure la seule de leur saison.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des