« Les gens sont au rendez-vous et on est contents »

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet
« Les gens sont au rendez-vous et on est contents »
La disparition des lucioles, Capharnaüm et Les Coasters ont été les trois films les plus vus par les cinéphiles au cours de la première fin de semaine de Cinoche. Photo Le Manic

Baie-Comeau – « Ça se passe bien, la réponse est bonne, les gens sont au rendez-vous et on est contents », a commenté Véronique Morency en dressant le bilan des trois premières journées d’activités de la 31e édition du festival Cinoche.

Pas moins de 3 155 billets avaient été validés en date de dimanche dernier. Ce nombre incluait des validations effectuées aussi pour des films à venir. Même si la porte-parole des communications au sein du comité organisateur se dit satisfaite, le nombre de billets validés atteignait 4 589 pour la même période.

Véronique Morency croit que l’importante vague de froid et la tempête de neige ont peut-être refroidi les ardeurs de certains cinéphiles, mais elle ne s’en fait pas outre mesure. « On voyait des belles files. On n’est pas trop stressés pour la suite des choses », a-t-elle assuré.

L’événement Image de glace a d’ailleurs souffert du froid polaire de samedi. Au total, 125 personnes ont tout de même bravé le temps glacial pour visionner Rio 2, un film d’animation projeté sur un mur de neige dans le stationnement du Centre des arts de Baie-Comeau.

Image de glace demeure l’une des grandes particularités du Festival du film international de Baie-Comeau. D’ailleurs, un porte-parole de la Ville de Québec a déjà contacté quelqu’un de l’organisation locale afin de s’informer des détails entourant la mise en place de l’événement. Selon Véronique Morency, lorsqu’il en a réalisé l’ampleur, il a décidé de passer son tour.

Soulignons au passage qu’en 2018, 7 116 entrées ont été comptabilisées pendant les 10 jours du festival.

Les plus courus

La disparition des lucioles, film de Sébastien Pilote dans lequel joue le président d’honneur de Cinoche, Pierre-Luc Brillant, a été le plus couru du premier week-end avec 275 entrées.

Capharnaüm prend le deuxième rang avec 211 entrées. Suit au troisième rang le documentaire Les Coasters, avec 201 entrées, qui offre une véritable incursion dans le quotidien des communautés francophone, anglophone et innue de la Basse-Côte-Nord.

Le top 5 des trois premiers jours du festival se termine avec La révolution silencieuse et Opération infiltration avec respectivement 179 et 166 entrées.

Fait à noter, la porte-parole de Cinoche relève deux projections qui ont affiché complet, soit Capharnaüm, vendredi après-midi, et La guerre froide, dimanche matin.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des