Le Drakkar bousille son retour à la maison

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar bousille son retour à la maison
Les visiteurs des Bois-Francs n’ont pas mis de temps à donner le ton au match quand ils ont ouvert le pointage (Félix Paré) après seulement 13 secondes d’écoulées à la rencontre. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Les Tigres de Victoriaville ont prolongé la série noire du Drakkar, mercredi soir, quand ils ont inscrit un triomphe de 4-2 devant 1 385 spectateurs présents au centre Henry-Leonard.

Blanchis 4-0 par ces mêmes adversaires, trois jours plus tôt, les membres de l’équipage ont vraiment raté leur retour à la maison tout en subissant un quatrième revers à leurs six dernières parties.

En quête de vengeance, les locaux ont vu leurs rivaux jouer les trouble-fête en début de match quand ils ont ouvert la marque après seulement 13 secondes d’écoulées au tableau indicateur.

Secoués par ce but rapide, les membres de l’équipage ont joué nerveusement et ont nettement manqué de synchronisme et d’aplomb au cours des 20 premières minutes de la partie.

Certain regain

Les hommes de Martin Bernard ont semblé retrouver leurs moyens, en début de deuxième tiers, quand le Russe Yaroslav Alexeyev a profité d’un jeu de puissance pour créer l’égalité à un partout après 40 secondes de jouées à l’engagement.

Meilleur joueur de son équipe, ce même Alexeyev est revenu à la charge, moins de quatre minutes plus tard, quand il a enfilé son 30e filet de la campagne et ce, en désavantage numérique.

Une mauvaise punition au défenseur Christopher Merisier-Ortiz a toutefois permis aux Tigres de revenir de l’arrière et de relancer le débat grâce au but de Sammy Paré.

Le Russe Mikhail Abramov a ensuite redonné les devants aux siens, cinq minutes plus tard, avec un tir qu’aurait sûrement aimé revoir le gardien de but Alex D’Orio, qui a cédé trois fois sur 14 lancers.

Momentum

« C’est un but qui a fait mal et qui a leur a permis de reprendre le momentum », a reconnu l’entraîneur-chef Martin Bernard, qui a ensuite donné le filet au gardien Lucas Fitzpatrick en troisième période.

Conscient que son équipe ne joue pas avec la même confiance par les temps qui courent, le pilote du navire n’a pas voulu chercher midi à 14 heures non plus. « Défensivement, les petits détails ont encore fait la différence. »

Sur le plan offensif, le Drakkar en arrache aussi et n’a pas été en mesure de toucher la cible malgré 19 tirs au but en troisième période. « C’est plus difficile présentement et nous avons besoin de l’apport de nos gros canons comme Chekhovich, Légaré et Fortier qui doivent profiter davantage de leurs chances de marquer », a conclu le dirigeant.

En vitesse

Félix Paré a enfilé les deux autres buts des vainqueurs, qui doivent une fière chandelle à leur gardien Tristan Côté-Cazenave encore solide face aux 34 tirs en sa direction…Le Drakkar, qui a vu l’Océanic de Rimouski subir la défaite à Val-d’Or, recevra la visite du Titan d’Acadie-Bathurst, vendredi soir.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des